La mondialisation

Les Sommets et Forums mondiaux
Sommet de l'ONU sur le développement
 
Le défi des Amériques
Les sommets des Amériques
Les sommets et forums mondiaux
Les sommets du G8
Références

Texte et photo: Michel Labrecque

Le Sommet de l'ONU sur le développement s'est tenu à Monterrey, dans le nord du Mexique, du 18 au 24 mars 2002. Le but de cette rencontre était de faire le point sur les objectifs de réduction de la pauvreté fixés à l'occasion du Sommet du millénaire organisé par l'ONU en septembre 2000.


Sommet du millénaire de l'ONU

Pour souligner le passage de l'humanité au troisième millénaire, les Nations unies ont organisé un sommet qui s'est tenu du 6 au 8 septembre 2000à New York, sous le thème « Nous les peuples. Le rôle des Nations unies au XXIe siècle ». À cette occasion, les participants ont adopté un certain nombre de propositions, dont trois visant à :

réduire de moitié, d'ici 2015, la pauvreté (22 % de la population mondiale a un revenu inférieur à un dollar américain par jour);

réduire de moitié, d'ici 2015, la proportion de gens n'ayant pas accès à l'eau potable (20 % de la population mondiale)

garantir que, d'ici 2015, tous les enfants termineront leur primaire.

 

L'Union européenne annonce qu'elle augmentera son aide au développement, qui passera de 0,33 % à 0,39 % de son PIB. Ce taux demeure toutefois nettement inférieur au chiffre emblématique de 0,7 % déterminé en 1969 comme étant nécessaire par les pays de l'ONU. Le Canada emboîte le pas de l'UE en annonçant une hausse de 8 % de son aide au développement. De leur côté, les États-Unis annoncent une aide au développement supplémentaire de cinq milliards de dollars sur trois ans, à compter de 2004. L'aide américaine est toutefois conditionnelle au développement du marché libre, à l'élimination de la corruption et à l'investissement des sommes dans la santé et l'éducation.

« Les nations développées ont le devoir non seulement de partager leur richesse, mais aussi d'encourager les sources qui produisent la richesse : liberté économique, liberté politique, État de droit et droits de l'Homme », déclare à cette occasion George W. Bush. À son arrivée, le président américain évite de justesse de croiser à l'aéroport mexicain son ennemi de toujours, Fidel Castro. Le président cubain vient effectivement de quitter précipitamment la rencontre de Monterrey, après avoir prononcé un discours de six minutes dans lequel il fustige le capitalisme. Dans les coulisses, la délégation américaine aurait fait pression pour signifier au président cubain qu'il n'était pas le bienvenu.


Sommet mondial pour le développement durable à Johannesburg

L'autre grande rencontre internationale de 2002 a été le Sommet mondial sur le développement durable, qui s'est tenu du 26 août au 4 septembre à Johannesburg, en Afrique du Sud. Cette rencontre organisée par la Commission des Nations unies sur le développement faisait suite au Sommet de la Terre qui avait eu lieu à Rio, au Brésil, du 3 au 14 juin 1992.

À l'époque, les dirigeants avaient adopté le programme « Action 21 », dont les propositions visaient « à libéraliser le commerce, à faire en sorte que le commerce et l'environnement se renforcent mutuellement, à fournir des ressources financières adéquates, à traiter de la dette internationale et à encourager des politiques macro-économiques propices à l'environnement et au développement » (Action 21 : chapitre 2, section 1).

À l'approche de cette rencontre, aussi appelée « Rio + 10 », le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, avait déterminé cinq champs d'action qui devait être privilégiés : la santé, l'eau et l'assainissement, l'énergie, la productivité agricole, la biodiversité et la gestion des écosystèmes. Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur le Sommet de Johannesburg.

Haut de page

 

Au Sommet de Monterrey, l'Union européenne annonce qu'elle augmentera son aide au développement de 0,33 % à 0,39 % de son PIB. Les États-Unis consentent pour leur part une aide au développement supplémentaire de cinq milliards de dollars sur trois ans, à compter de 2004.

 

 

Le Sommet mondial pour le développement durable, qui a eu lieu à Johannesburg du 26 août au 4 septembre, faisait suite au Sommet de la Terre de Rio, en 1992.

 


 

Error processing SSI file