La mondialisation

La mondialisation
• Caractéristiques
 
Le défi des Amériques
Les sommets des Amériques
Les sommets et forums mondiaux
Les sommets du G8
Références

La mondialisation est un phénomène qui se manifeste dans plusieurs champs de l'activité humaine.

Sur le plan de l'économie et de la finance

La mondialisation est caractérisée par l'intensification des échanges commerciaux et financiers à l'échelle planétaire. Ainsi, au cours des 45 dernières années, la valeur du commerce mondial a été multipliée par 15, atteignant plus de 6000 milliards de dollars américains en 1995. Le volume quotidien des transactions sur les marchés de change est passé de 15 milliards de dollars américains en 1973 à 1200 milliards en 1995. Et le volume des échanges internationaux augmente deux fois plus rapidement que le volume de production mondiale..

En plus de cette intégration croissante des marchés et des places boursières, on assiste, au cours des années 1980, à l'émergence de grandes firmes multinationales telles que Nestlé, ABB, Electrolux, Nike, Disney et Gap. Elles se distinguent par leur présence sur les principaux marchés financiers et par la gestion unifiée de leurs activités commerciales, industrielles et financières. Ces multinationales ont multiplié les alliances et les fusions dans certains secteurs de l'économie comme l'électronique, les télécommunications et l'aéronautique.

Les accords de libre-échange régionaux, tels que l'ALENA, le Mercosur et l'APEC, se sont également multipliés au cours des dernières années. Ces accords sont caractéristiques du processus de mondialisation dans la mesure où ils élargissent les espaces de commerce libéralisé.


Sur le plan de la politique nationale et internationale

Les années 1990 consacrent le triomphe de la pensée libérale et de l'économie de marché. Plusieurs pays de l'ancien bloc communiste adoptent le capitalisme après la chute du mur de Berlin. Sur le plan des relations internationales, c'est la fin de la guerre froide et du système bipolaire. À l'échelle nationale, les gouvernements des pays industrialisés procèdent à des privatisations massives dans le secteur public. C'est le démantèlement des États-providence.


Sur le plan des technologies de l’information et de la communication

La mondialisation est due en grande partie à la révolution dans les technologies de l'information et de la communication. C'est pourquoi certains auteurs préfèrent parler d'une « économie mondiale du savoir ». Les satellites, la câblodistribution, Internet… Les nouveaux moyens de communication rendent possible l'échange très rapide d'informations et permettent ainsi la coordination de diverses activités économiques à des distances très grandes. Ils favorisent également l'intensification des mouvements de capitaux sur les marchés boursiers du monde entier.


Sur le plan social et culturel

La mondialisation se distingue également par l'expression d'une « culture mondiale », en général calquée sur le modèle américain. Cette culture est véhiculée par le cinéma hollywoodien, mais aussi par des marques de commerce comme Coke et Nike. C'est pourquoi on parle d'une convergence des modes de vie à l'échelle de la planète. Dans la revue Sciences Humaines, Alfredo Valladao affirme que « la culture de masse mondialisée se nourrit et dépend des cultures locales autant qu'elle les influence. “Penser globalement, agir localement” est la devise du processus de fabrication de culture universelle dont le principal centre se trouve sur le territoire américain. »

Haut de page


Bourse de New York

« Il y a tout lieu de croire que la vague actuelle de mondialisation sera considérée un jour ou l'autre comme une période riche en occasions, qui sera finalement bénéfique dans tous les domaines. »
— Horst Siebert et Henning Klodt, Kiel Institute of World Economics



Les multinationales contrôlent la grande partie du commerce international des produits de base : 90 % du blé, café, maïs, bois, tabac, jute et minerai de fer; 85 % du cuivre et de la bauxite; 80 % du thé et de l’étain; 75 % des bananes, du caoutchouc naturel et du pétrole brut.

 


 

Error processing SSI file