La mondialisation

Les Sommets et Forums mondiaux
Le Forum économique de Davos
 
Le défi des Amériques
Les sommets des Amériques
Les sommets et forums mondiaux
Les sommets du G8
Références

 

Journaliste: Stéphane Bordeleau


Photo: Open Forum 2004

Chaque année depuis 1971, les élites politiques, économiques, culturelles et scientifiques du monde entier se donnent rendez-vous à Davos, en Suisse, pour débattre des grands enjeux économiques et discuter des problèmes économiques mondiaux. Créé dans le but d'élaborer des solutions communes à des problèmes internationaux et de favoriser les échanges économiques entre pays, le Forum économique mondial de Davos est aussi, chaque année, le théâtre d'importantes rencontres au sommet entre les grandes puissances industrielles qui donnent le ton et dictent les règles du marché.

Prendre le pouls économique de la planète


Le président iranien, Mohammad Khatami

Mais au-delà des ces rencontres au sommet, plus de 2100 personnes, issues de 94 pays, ont pris part en 2004 aux divers ateliers, conférences et événements, échelonnés sur une période de cinq jours et au cours desquels plusieurs problématiques mondiales ont été abordées, comme les inégalités économiques et sociales ou les différents impacts de la mondialisation. Des diplomates aux grandes organisations syndicales, en passant par les banquiers, les multinationales, les chercheurs et des représentants des médias, le Forum de Davos se veut un lieu d'échange où l'on prend, en quelque sorte, le pouls «économique» de la planète.

Sécurité, terrorisme et reconstruction de l'Irak au centre des discussions

Comme ce fut le cas lors de plusieurs autres rencontres internationales des dernières années, la sécurité et le terrorisme international ont occupé une place importante dans les discussions du Forum économique mondial de Davos 2004. Placés sous le thème « sécurité et prospérité », les pourparlers du Forum de Davos visaient surtout à trouver des mécanismes pour favoriser les échanges internationaux et la prospérité des États, tout en préservant la sécurité et la stabilité nécessaires au bon fonctionnement du commerce international. La coordination entre les nations pour lutter contre le terrorisme était également à l'odre du jour de la rencontre.


La reconstruction de l'Irak, l'installation d'un gouvernement démocratique autonome et les milliards de dollars que les Américains y investissent ont aussi été au cœur des discussions qui ont retenu l'attention des grandes puissances économiques en 2004. L'administrateur civil américain de l'Irak, Paul Bremer, participait d'ailleurs aux travaux du forum. L'administration américaine a profité, en quelque sorte, du forum pour faire le point sur la situation économique, politique et stratégique en Irak près d'un an après l'invasion du pays et le renversement du dictateur Saddam Hussein par les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Les têtes d'affiches

Parmi les invités spéciaux, on retrouvait plusieurs ministres irakiens du gouvernement transitoire, le vice-président des États-Unis, Dick Cheney, le procureur général américain, John Ashcroft, ainsi que le président iranien, Mahammed Khatami. Également parmi les têtes d'affiche en 2004, le premier ministre libyen, Shokri Ghanem, qui marquait la première présence de la Libye à Davos depuis plus de vingt ans.


John
Ashcroft

Dick
Cheney

Shokri
Ghanem

Mohammad Khatami

Les grands absents

Parmi les absents, on comptait plusieurs dirigeants d'Amérique latine, dont les présidents du Brésil, Luiz Lula Da Silva, du Mexique, Vicente Fox, de l'Argentine, Nestor Kirchner, du Chili, Ricardo Lagos, et du Pérou, Alejandro Toledo. Notons également que Paul Bremer, l'administrateur civil de l'Irak, qui devait être présent, a annulé sa visite à la dernière minute, sans fournir aucune explication.

 

Le Forum économique mondial en bref

Origine : Fondé à l'initiative du Suisse Klaus Schwab en 1971, le Forum économique de Davos se voulait à l'origine un lieu de rencontre pour les pays européens soucieux d'orchestrer et de coordonner leurs efforts économiques afin d'être concurrentiels sur les marchés internationaux. Plus de 30 ans plus tard, l'événement attire une centaine de pays, un millier de grandes entreprises et des milliers d'acteurs politiques, syndicaux, universitaires, sociaux et économiques.


Fréquence de l'événement : chaque mois de janvier, depuis 1971

Financement de l'événement : Le forum est financé chaque année par une cotisation versée par chacun des 1000 membres, des entreprises du monde entier triées sur le volet.

Participation : 2100 représentants en 2004, issus de 94 pays

Sécurité : 2000 soldats et policiers d'élite

Secteurs représentés au Forum économique de Davos

Secteur universitaire et recherche

Multinationales et entreprises

Gouvernements nationaux

Organisations internationales

Grands mouvements syndicaux

Médias

Organisations non gouvernementales

Représentants religieux

 

Haut de page


Parmi les invités de
marque, l'ancien président des États-Unis Bill Clinton

 

Première chaine radio
(21 janvier 2004)
Reportage de Claude Brunet sur le passage de Jean Charest à Davos

Sans frontières
La sécurité et l'économie

 

Hyperliens

 Forum économique mondial de Davos 2004
Site officiel (en anglais)

Open Forum Davos 2004
Site officiel (en anglais)

Forum social mondial de Bombay 2004
Site officiel (en anglais)

Forum social mondial
Site général des FSM

Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international

Site de la ville de Davos

Site de la Confédération helvétique
Gouvernement de la Suisse

 


 

Error processing SSI file