Retour à l'accueil

Février 2004
Journaliste :

Au Canada, peut-on manger de la volaille sans danger?

La consommation de volaille au Canada ne pose aucun danger. Il faut en effet savoir que l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a émis des restrictions d'importation sur la volaille et les produits avicoles non transformés en provenance de tous les pays touchés par la maladie. Le Canada a également mis en place des restrictions d'importation pour la viande porcine provenant de ces mêmes régions, des conditions qui seront maintenues jusqu'à ce que la situation soit revenue à la normale.

 

Les éleveurs canadiens doivent-ils prendre des mesures particulières?

Le virus de la grippe aviaire ne se développe que dans les populations avicoles sauvages ou les élevages qui ne répondent pas à de strictes normes sanitaires et vétérinaires. Pour prévenir toute pénétration de la maladie dans les élevages, et en dehors des règles d'usage, Santé Canada recommande aux éleveurs les mesures suivantes :

  • se tenir loin des zones fréquentées par les oiseaux sauvages;
  • nettoyer et désinfecter l'équipement réutilisable avant de l'amener dans les poulaillers;
  • ne pas encourager les oiseaux sauvages à venir dans les fermes en y éliminant les mangeoires ou les canardières;
  • respecter des normes strictes d'hygiène.

Si l'éleveur constate ou soupçonne la présence de symptômes dans son élevage, il a l'obligation de contacter son vétérinaire ou l'Agence canadienne d'inspection des aliments de sa région. (cliquer ici pour voir la liste des bureaux de l'ACIA au Canada)

 

Quel comportement adopter dans les pays touchés?

Santé Canada conseille aux Canadiens voyageant en Chine, au Cambodge, en Thaïlande, au Vietnam, en Corée du Sud, au Japon et en Indonésie de ne pas consommer d'œufs crus ou de produits à base d'œufs n'ayant subi qu'une légère cuisson (jaune encore liquide). La chaleur tuant les virus, l'OMS recommande quant à elle aux voyageurs de ne consommer d'aliments aviaires que s'ils sont cuits à une température d'au moins 70 degrés Celsius, ou 56 degrés pendant 3 heures et 60 degrés pendant 30 minutes.

Les voyageurs canadiens se rendant en Asie sont également invités à consulter un médecin au moins six à huit semaines avant leur départ du pays et à se faire vacciner contre la grippe avant leur départ. Santé Canada déconseille aux voyageurs de se rendre dans les marchés où l'on vend des animaux vivants, comme des poulets, des canards et des cochons.

Lors de son retour, le voyageur doit déclarer tous les produits avicoles qu'il a ramenés avec lui. S'il a visité une ferme, il devra s'assurer qu'il n'y a aucune trace de terre ou de fumier sur ses vêtements ou ses chaussures. Par précaution, il lui est également conseillé de laver ses vêtements, de nettoyer et désinfecter ses chaussures.

 

R E P O R T A G E S

T V
Téléjournal (28 janvier 2004)
Le gouvernement thaïlandais nie avoir minimisé la contagion, en dépit d'abattages massifs. Le reportage de Patrick Brown.

5 sur 5 (19 septembre 2003)
Dans quelle mesure le Canada peut-il répondre à la menace de maladies virologiques et infectieuses?

Premier exportateur de poulet en Asie, et quatrième dans le monde, la Thaïlande refuse de parler d'épidémie. Catherine François fait le point.

Karl Weiss, microbiologiste à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal, explique à Dominique Poirier que des mesures de précaution s'imposent pour prévenir l'arrivée du virus au Canada.

R A D I O
C'est bien meilleur le matin (28 janvier 2004)
Martine Bouliane, titulaire de la chaire de recherche avicole à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, estime que le consommateur canadien a peu de risques de contacter la grippe aviaire. La prévention est toutefois de mise.

C'est bien meilleur le matin (2 février 2004)
La «guerre du peuple chinois» contre l'épidémie - Revue de presse chinoise avec Xiao Ling Zhan

C'est bien meilleur le matin (30 janvier 2004)
La grippe aviaire poursuit sa progression en Asie. La Thaïlande confirme des décès. Cyril Payen, correspondant de la radio de Radio-Canada à Bangkok témoigne de l'ambiance dans un pays en état de quarantaine.

Les années lumière : Sophie Payeur fait le point sur la maladie, en compagnie de Jean-Claude Manuguerra, virologiste à l'institut Pasteur, à Paris, et Isabelle Nuttall, médecin au Département des maladies infectieuses de l'Organisation mondiale de la santé, à Genève.


 

H Y P E R L I E N S

AFP/ Grippe aviaire

Organisation mondiale de la santé - Les bulletins d'alerte sur le virus, régulièrement mis à jour.

Santé Canada - Informations sur la santé à l'intention des voyageurs.

Organisation mondiale de la santé - Questions fréquemment posées au sujet de la maladie. (en anglais)

Santé Canada - Tableau des régions actuellement touchées par la grippe aviaire.

The Guardian - Le site du quotidien britannique présente un guide interactif sur la maladie, abordant notamment la question de la mutation génétique du virus.

Agence française de sécurité sanitaire des aliments - Informations relatives à l'influenza aviaire.

Organisation mondiale de la santé animale - Point sur la situation de l'influenza aviaire chez les animaux en Asie.