Les traitements

Les personnes souffrant de maladies mentales liées aux troubles alimentaires peuvent dissimuler leur état longtemps. Ainsi, plus la maladie sera diagnostiquée tôt, meilleurs seront les résultats.

Un équilibre alimentaire, d'abord et avant tout!

Pendant longtemps, on a favorisé tant la psychothérapie (à long terme) que la prise de médicaments pour traiter l'anorexie et la boulimie. Or aujourd'hui, c'est la stabilisation nutritionnelle qui est au tout premier plan.


Des recherches récentes ont révélé que les traitements psychologiques ne peuvent pas, à eux seuls, améliorer la santé d'une personne anorexique. Même chose du côté du traitement pharmacologique, où les études n'ont pas fait état de médicaments efficaces pour traiter l'anorexie mentale.

Plusieurs études ont cependant démontré que les antidépresseurs sont utiles pour le traitement de la boulimie mentale.


Les cas d'hospitalisation

Les personnes souffrant de désordres alimentaires sont généralement traitées dans la collectivité. Toutefois, les données sur les hospitalisations témoignent de la présence de maladies graves dans la population.

Quelques données :

- 93 % des personnes hospitalisées pour les troubles de l'alimentation sont des femmes, les taux d'hospitalisation étant très élevés chez les adolescentes;

- de 1987 à 1999, les hospitalisations chez les jeunes femmes de moins de 15 ans ont augmenté de 34 %. Chez les 15 à 24 ans, l'augmentation est de 39 %. Pour tous les autres groupes d'âges, les taux sont demeurés stables;

- les taux d'hospitalisation pour les troubles de l'alimentation chez les femmes ont augmenté de 20 % entre 1987 et 1999. Chez les hommes, les taux sont demeurés stables.

* Santé Canada

 

« Moi, je ne me vois pas maigre. Les gens vont dire : “Elle fait la débile ou quoi? Elle ne voit pas ses os?” Je suis franche. Je me regarde dans la glace et je ne vois pas la même chose. Je me touche, bon ça va, il y a les os qui sortent. Je mesure mes bras. Ce n'est pas que ça me plaît, mais ça me rassure : j'arrive encore à contrôler des trucs »
- Chloé, 20 ans

 



Introduction

La crise

Les causes

Les effets

Les traitements

Hyperliens et références

 

Environ 3 % des femmes seront affectées par un trouble de l'alimentation au cours de leur vie.

* Santé Canada