« Cette maladie, ce n'est pas moi! C'est une bête qui m'est rentrée dedans. Et je n'arrive pas à m'en débarrasser! »
- Chloé, 20 ans

La crise

Après quatre jours de jeûne, une jeune femme craque. Elle n'en peut plus. Elle a terriblement faim. Manger une foule de gâteaux, voilà tout ce qu'elle a en tête. Elle souffre d'anorexie-boulimie.

L'anorexie est une maladie mentale qui se caractérise par le refus de maintenir un poids corporel minimalement normal, une crainte obsessive de prendre beaucoup de poids et une perception déformée de la forme et de la taille de son corps. La maladie se développe souvent à la puberté, au moment où le corps change et s'arrondit.

La boulimie est aussi une maladie mentale. Elle consiste à s'alimenter de façon excessive pour ensuite utiliser des méthodes compensatoires dans le but de prévenir la prise du poids (vomissements provoqués, abus de laxatifs, jeûne, exercices physiques excessifs). Les personnes souffrant de boulimie sont également obsédées par la forme et le poids de leur corps.


Le rituel...

À chaque crise, les événements se succèdent toujours de la même manière. C'est un véritable rituel.

La jeune femme accourt d'abord vers l'épicerie pour se faire des provisions de gâteaux, de biscuits et de croustilles. Le rayon des légumes, elle ne le connaît pas. Car après tout, ce qui compte, c'est de manger au plus vite, et les aliments les plus caloriques possibles.


Arrivée chez elle, elle range méticuleusement ses articles. Pourtant, elle sait très bien qu'elle les reprendra dans quelques minutes.





Les anorexiques sont généralement perfectionnistes et particulièrement brillantes.


Puis, la première bouchée, qui caractérise le début de la crise. Chez elle, seule et à l'abri des regards, elle s'empiffre des desserts et croustilles qu'elle vient tout juste de ranger. Elle n'a pas faim, mais dit manger avec plaisir. Près d'une heure s'écoule.

Soudain, tout cela la dégoûte. Elle sent son ventre gonflé. Elle ne supporte pas cette nourriture en trop qui la « salit ». Elle s'énerve, car elle sait qu'elle devra bientôt vomir.

Puis l'enfer

Pour s'aider à vomir, la jeune femme frêle boit trois grandes bouteilles d'eau chaude et consomme quelques laxatifs. Pour elle, il est primordial de se débarrasser de cette nourriture, car elle craint de perdre le contrôle sur son poids si elle s'alimente normalement. Ou de perdre le contrôle d'elle-même.

 

Introduction

La crise

Les causes

Les effets

Les traitements

Hyperliens et références

 

Bien que les causes exactes de l'anorexie et de la boulimie soient toujours méconnues, l'opinion est unanime : ces maladies cachent un profond mal de vivre.