Radio-Canada - zone Nouvelles
Logo Radio-Canada

Retraites

L’arrivée des RVER

Le ministre Bachand confirme la création des Régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER), déjà annoncée dans son budget de l’an passé. Ils seront mis en place en janvier prochain pour inciter les Québécois qui n’ont pas de régime de retraite collectif, soit la moitié des travailleurs ou environ 2 millions de personnes, à épargner davantage en prévision de leur retraite.

Les employeurs ne seront pas contraints à cotiser aux RVER, mais d’ici janvier 2015, les entreprises de cinq employés et plus qui n’offrent pas de régime de retraite collectif devront inscrire leurs employés à un RVER. Gérés par des tiers, ces régimes qui misent sur la mise en commun des épargnes de nombreux cotisants devraient faire diminuer les frais de gestion.

 

Toutes les deux semaines, la cotisation de 4 % d’un travailleur qui gagne 40 000 $ par année devrait être de 61,54 $, soit 1600,04 $ par an.

Les travailleurs auront 60 jours, après leur inscription par leur employeur, pour se désinscrire d’un RVER. Les travailleurs autonomes et ceux dont l’entreprise emploie quatre travailleurs et moins pourront adhérer volontairement à un RVER, dont les cotisations seront déductibles d’impôts, comme les REER.

De plus, les épargnants pourront retirer des sommes des RVER, mais ces retraits seront imposables. Les cotisations patronales ne pourront cependant pas être retirées avant l’âge de 55 ans.

En janvier prochain, le taux de cotisation des RVER pour les travailleurs sera de 2 % pour ensuite augmenter jusqu’à 4 % d’ici 2017.  S’ils le désirent, les travailleurs pourront abaisser le taux de cotisation ou encore cesser de cotiser pendant un certain temps.

Retarder l’âge de la retraite

Québec a aussi confirmé son engagement annoncé l’an dernier d’offrir un crédit d’impôt pour les travailleurs de 65 ans et plus pour les inciter à rester sur le marché du travail.

Offert depuis janvier, ce crédit d’impôt sur le revenu est de 5000 $ à 15 000 $. D’ici quatre ans, ce crédit d’impôt pourrait représenter une réduction d’impôt d’environ 1500 $ pour un travailleur de plus de 65 ans. D’après Québec, plus de 100 000 travailleurs pourraient en bénéficier.

L’an prochain, les employeurs qui emploient un travailleur de 65 ans et plus auront droit à une réduction de taxe sur la masse salariale. D’ici quatre ans, cette réduction devrait atteindre 1000 $ par travailleur qui a dépassé l’âge de la retraite.

Régime des rentes du Québec

De plus, le budget réitère la volonté du gouvernement d'augmenter les cotisations des travailleurs au Régime des rentes du Québec, le RRQ, de 0,15 point de pourcentage par année d’ici 2017 pour atteindre 10,8 %.

Dès l’an prochain, les travailleurs qui demandent leur rente au RRQ après 65 ans recevront une majoration de leur rente mensuelle de 0,7 % plutôt que de 0,5 %. Cette mesure, aussi annoncée l’an dernier, permettra à un retraité de 68 ans de recevoir 829 $ de plus dès janvier 2013.

Le discours du ministre

Le budget en chiffres

  • Population : 7 903 001 habitants Recensement 2011 +
  • Taux de chômage : 8,4 % Février 2012 +
  • Taux d’inflation : 2,8 % Février 2012 +
  • PIB : 1,6 % Octobre 2011 +
  • Exportations 63,5 G$ 2011 +
  • Transferts fédéraux 17,3 G$ 2012 +
  • Dette brute du gouvernement 173,4 G$ Mars 2011 +
    Chargement

Sources : Institut de la statistique du Québec, Statistique Canada, ministère des Finances du Québec, ministère des Finances du Canada

En profondeur