Radio-Canada - zone Nouvelles
Logo Radio-Canada

Environnement

Le gouvernement Charest n’annonce pas de nouvelles mesures de lutte contre les changements climatiques dans son budget 2012-2013. S’il affirme consacrer 2,7 milliards de dollars à cette fin d’ici à 2020, la part du lion de cet argent arrivera après 2015, lorsque les secteurs des transports et des bâtiments seront assujettis au système de plafonnement et d’échange des droits d’émission de gaz à effet de serre (GES).

  • Québec prolonge la redevance sur les carburants et les combustibles fossiles imposée aux distributeurs d’énergie jusqu’à la fin 2014, ce qui rapportera 220 millions de plus à l’État en deux ans (90 millions en 2013-2014 et 130 millions en 2014-2015).

Jusqu’à présent, la redevance rapportait 200 millions par année. Québec exemptera toutefois les grands émetteurs industriels de la payer à compter de 2013, parce que ceux-ci devront participer au marché du carbone.

  • La mise en place d’un marché du carbone au sein de la Western Climate Initiative, annoncée en décembre 2011, rapportera 160 millions pour la lutte contre les GES d’ici à 2015. Avec l’inclusion des secteurs des transports et des bâtiments, le gouvernement affirme que les revenus du marché du carbone seront de 425 millions par année par la suite, ce qui reste à confirmer.

Les investissements pour la lutte contre les changements climatiques iront surtout au transport (les deux tiers des sommes dépensées d’ici à 2020) ainsi qu’à des mesures d’efficacité énergétique (la plus importante des « autres mesures »).

D’autres secteurs sont moins favorisés : par exemple, le secteur du bâtiment, résidentiel et commercial, ne comptera que pour 8 % des investissements gouvernementaux cette année, puis pour un peu plus de 6 % en 2013-2014.

Le discours du ministre

Le budget en chiffres

  • Population : 7 903 001 habitants Recensement 2011 +
  • Taux de chômage : 8,4 % Février 2012 +
  • Taux d’inflation : 2,8 % Février 2012 +
  • PIB : 1,6 % Octobre 2011 +
  • Exportations 63,5 G$ 2011 +
  • Transferts fédéraux 17,3 G$ 2012 +
  • Dette brute du gouvernement 173,4 G$ Mars 2011 +
    Chargement

Sources : Institut de la statistique du Québec, Statistique Canada, ministère des Finances du Québec, ministère des Finances du Canada

En profondeur