Radio-Canada - zone Nouvelles
Logo Radio-Canada

Retraite

À partir de 2023, l’âge d’admissibilité aux prestations fédérales de retraite passera graduellement de 65 à 67 ans.

Le gouvernement précise que ces changements sont nécessaires pour assurer la viabilité du programme de Sécurité de la vieillesse, dont les coûts devraient bondir à 108 milliards de dollars en 2030 contre 38 milliards l’an dernier. Ce report de l’âge d’admissibilité touche aussi le Supplément de revenu garanti, qui est versé aux aînés à faibles revenus.

Avec un préavis de 11 ans et des changements qui seront graduellement mis en place pendant six ans, les Canadiens auront le temps d’ajuster leur planification de retraite, d’après le gouvernement.

Qui sera touché ?

Ceux qui reçoivent déjà des prestations ou qui prendront bientôt leur retraite sont épargnés par ces changements. Les Canadiens de 50 à 54 ans, selon leur âge, seront admissibles à la pension entre 65 et 67 ans. Pour tous ceux qui sont nés le 1er février 1962 ou après cette date, l’âge de la retraite sera de 67 ans. 

Le fiscaliste François Ménard parle du report à 67 ans de l'âge de la retraite.

 Reporter sa pension

Pour inciter les Canadiens à rester sur le marché du travail, Ottawa proposera aux gens de 65 ans et plus de reporter le versement de leurs prestations de Sécurité de la vieillesse pour une période allant jusqu’à cinq ans, en échange de versements plus élevés par la suite.

À partir du 1er juillet 2013, un travailleur de 65 ans qui décide de continuer à travailler pendant un an recevra l’année suivante une pension de 6948 $ au lieu de 6481 $. Pour quelqu’un qui décide de prendre sa retraite à 70 ans, la prestation de retraite passera de 6481 $ à 8814 $.

Le Régime de pension du Canda est viable pour au moins les 75 prochaines années, d’après les taux de cotisation en vigueur.

Vidéo : Le professeur de fiscalité Luc Godbout explique que les Canadiens de 65 ans pourront retarder leur retraite et profiter d'une pension bonifiée.

Inscription automatique aux prestations

Ottawa s’engage à instaurer d’ici 2015 un régime d’inscription proactif pour la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti. Ainsi, les aînés n’auront pas à présenter une demande pour recevoir ces prestations ce qui devrait alléger les coûts administratifs.  Ces changements seront mis en place graduellement à partir de l’an prochain.

Députés et sénateurs

Dès l’an prochain, les députés et les sénateurs devront contribuer davantage à leur régime de pension, a annoncé le ministre Jim Flaherty. « Nous veillerons également à ce que les régimes de pension des employés de l’État soient viables et financièrement responsables », a-t-il ajouté dans son discours.

Graduellement, le fédéral souhaite réduire sa contribution au Régime de pension de la fonction publique. Il veut verser les mêmes montants (50 % - 50 %) que ses fonctionnaires. De plus, l’âge de la retraite pour les nouveaux fonctionnaires passera de 60 à 65 ans dès l’an prochain.

Le gouvernement souhaite aussi que les sociétés d’État apportent des changements à leurs régimes de retraite pour que les conditions soient semblables aux nouvelles modalités offertes dans la fonction publique.

Allocation et Allocation au survivant

L’âge d’admissibilité à l’Allocation et à l’Allocation au survivant, présentement de 60 ans à 64 ans, passera de 62 ans à 66 ans, à partir d’avril 2023, pour s’adapter aux changements apportés aux autres prestations fédérales. Le gouvernement s’engage à modifier ses programmes pour s’assurer que les prestataires de ces allocations ne se retrouvent pas sans revenu à 66 ans, soit avant d’être admissibles à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti.


Le budget en chiffres

  • Population : 33 476 688 habitants Recensement 2011 +
  • Taux de chômage : 7,4 % Février 2012 +
  • Taux d’inflation : 2,6 % Février 2012+
  • PIB : 1279 milliards $ Décembre 2011 +
  • Balance commerciale : 2,1 milliards $ Janvier 2012 +
  • Déficit budgétaire : 31 milliards $ 2011-2012 +
  • Dette publique : 585,2 milliards $ 2011-2012 +
    Chargement

Sources : Statistique Canada, Ministère des Finances du Canada, Banque du Canada

  • Budget fédéral 2011-2012

    Budget fédéral 2011-2012

    Tous les détails : nouvelles, analyses et réactions

  • Dette : Canada, le bon élève

    Dette : Canada, le bon élève

    Contrairement aux États-Unis et à l'Europe, Ottawa s'est sorti de l'engrenage de la dette.

  • Comprendre les soubresauts de l'économie canadienne

    Comprendre les soubresauts de l'économie canadienne

    Des entrevues avec des experts sur l'impact d'une éventuelle récession au pays, un lexique de l'économie, nos articles, nos dossiers et le blogue de Gérald Fillion.