Tony Blair
L'irrésistible ascension d'un bourgeois travailliste


JOURNALISTE
Florence Meney

 

 


Ce qu'il a accompli depuis son arrivée au pouvoir

Tony Blair a entrepris d'importantes réformes, comme l'éviction de la plupart des pairs héréditaires à la Chambre des lords et la création de parlements régionaux en Écosse et au Pays de Galles.

Avec l'aide de Bill Clinton, il a présidé au processus de paix en Irlande du Nord, scellé par l'Accord historique du Vendredi saint, en avril 1998, qui a créé des institutions autonomes dans la province.

Tony Blair a su remettre sur pied l'économie britannique. La dette publique a été largement remboursée, l'inflation est jugulée, le chômage est au plus bas. Sur le plan administratif, il a engagé un grand processus de décentralisation.


Ce qu'il lui reste à faire

Il lui reste à traiter plusieurs dossiers essentiels : il doit régler le problème du désarmement de l'IRA en Irlande du Nord, réformer le système de santé, renforcer le personnel enseignant, lutter contre la pauvreté et l'insécurité et résoudre le problème de l'intégration des immigrants.

Sous les travaillistes, le nombre de personnes qui ont demandé l'asile politique en Grande-Bretagne a atteint 100 000 par année.

Autre dossier délicat : le Royaume-Uni doit clarifier son rapport à l'Europe, dont l'éventuelle adhésion à l'Union monétaire est l'enjeu urgent.