•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les poissons ressentent la douleur

Radio-Canada

Des scientifiques britanniques réussissent à prouver, pour la première fois, que les poissons peuvent éprouver une sensation de douleur.

Des scientifiques britanniques de l'Université d'Édimbourg et de l'Institut Roslin ont prouvé, pour la première fois, que les poissons peuvent éprouver de la douleur.

Les scientifiques savaient que les oiseaux et les mammifères pouvaient en ressentir mais, jusqu'à maintenant, aucune recherche n'avait réussi à le prouver chez les poissons. Pour y parvenir, les chercheurs ont stimulé la tête de truites arc-en-ciel sous anesthésie à l'aide de différents outils mécaniques, thermaux et chimiques. Ils ont enregistré l'activité neurologique des poissons. Des changements comportementaux et physiologiques ont alors été observés chez les truites exposées à des substances dangereuses. L'équipe de recherche compare même ces réponses à ceux rencontrés chez les mammifères.

Les chercheurs ont même réussi à identifier 58 zones dans leur tête qui réagissent aux différents stimulus. Pour eux, cette recherche démontre l'existence de récepteurs et suggère qu'une stimulation dommageable a des effets physiologiques et comportementaux sur la truite. Les scientifiques concluent donc que ces données rencontrent les critères pour décrire la douleur animale.