•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philip Morris condamné à payer 10,1 milliards $

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2003 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le cigarettier Philip Morris USA était accusé d'avoir trompé les fumeurs en leur faisant croire que les cigarettes légères étaient moins dangereuses pour la santé que les classiques.

En Illinois, la multinationale Philip Morris USA a été condamnée à payer 10,1 milliards de dollars US pour avoir trompé les fumeurs en leur faisant croire que les cigarettes légères étaient moins dangereuses pour la santé que les cigarettes classiques. Les avocats des plaignants ont salué le jugement, tandis que le cigarettier déclarait qu'il ferait appel de la décision du juge du comté de Madison, Nicholas Byron.

Il s'agissait du premier procès collectif intenté aux États-Unis contre un fabricant de cigarettes pour publicité mensongère sur les paquets de cigarettes légères.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.