•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

René Angelil lavé des accusations de viol

Chargement de l’image
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2003 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Californienne qui accusait René Angelil de l'avoir violée à Las Vegas est accusée à son tour de complot et de tentative d'extorsion à l'endroit du mari de la chanteuse Céline Dion.

La Californienne Yun Kyeong Kwon Sung et son mari, Ae Hoe Kwon, ont été accusés d'extorsion, de complot et de corruption pour avoir exigé de l'argent de René Angelil. La femme du couple accusé est celle qui soutenait avoir été agressée par le mari de Céline Dion dans un hôtel-casino de Las Vegas, en mars 2000.

Avec son mari, elle risque dix ans de prison. Le couple a été mis en état d'arrestation, mais pour l'instant, la date de la mise en accusation formelle demeure inconnue.

Selon l'acte d'accusation, Mme Sung aurait exigé 13,5 millions de dollars de René Angelil pour laisser tomber ses accusations contre lui. Cette menace aurait été prononcée à l'occasion d'une rencontre entre l'avocat de M. Angelil, un détective privé et le couple. Mme Sung aurait alors déclaré qu'elle détenait des preuves qu'elle n'avait pas encore fournies à la police et qui démontraient l'implication de René Angelil. Selon le lieutenant de police de Las Vegas, il s'agit du plus évident cas d'extorsion dont il ait jamais été témoin.

Par ailleurs, Mme Sung est également accusée d'avoir fraudé l'hôtel-casino Harrah, de Las Vegas, pour une valeur de 300 000 $. Son procès dans cette affaire doit débuter le 31 mars prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.