•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un père Noël sensibilisé aux enfants autistes

Un enfant autiste rencontre le Père-Noël à la Place Champlain.
Un enfant autiste rencontre le Père-Noël à la Place Champlain. Photo: Centre de ressources sur l'autisme
Radio-Canada

Pour des enfants atteints d'un trouble du spectre de l'autisme (TSA), aller à la rencontre du père Noël dans un centre d'achats bondé peut être ardu, voire impossible. Depuis quelques années, un père Noël spécial vient à la rencontre de ces enfants.

Un texte d’Émilie Pelletier GrenierTwitterCourriel

« Les enfants [qui ont] un trouble du spectre de l'autisme, y peuvent avoir des sensibilités au niveau du visuel, des bruits, des gens », explique Angèle Collette, directrice générale du Centre de ressources sur l'Autisme (ARC) du Nouveau-Brunswick.

C'est entre autres pourquoi ce même centre organise depuis cinq ans l'activité du « Père Noël sensibilisé » à la Place Champlain, à Dieppe.

Le centre d'achats [dans le temps de Noël] c'est difficile pour tout le monde [...] même moi comme adulte

Angèle Collete, directrice générale du Centre de ressources sur l'autisme

Moyennant la prise d'un rendez-vous, on peut organiser une séance personnalisée de prise de photo avec le père Noël sensibilisé. L'activité se déroule à un moment où le centre commercial est fermé et où on prend l'initiative de fermer la musique, ainsi que les lumières.

Pour Mme Collette, il est important de donner l'occasion à ces enfants et leur famille de vivre ce moment des Fêtes, qui autrement, ne le vivent tout simplement pas. « Les enfants qui viennent durant cette activité-là, y venaient pas avant ».

L'ambiance particulière donne même naissance à des moments uniques. « Ils sont capables de prendre des photos qui ne sont pas aussi traditionnelles », fait remarquer la directrice.

Puisque le centre d'achats est fermé, l'homme à la barbe blanche a plus de temps à accorder aux enfants.

« Il est juste très bon avec les enfants », a souligné Mme Collette. Elle a d'ailleurs souligné que les enfants autistes sont aussi parfois rebutés par l'apparence ou les manières du père Noël, alors celui-ci s'adapte.

Un père Noël « silencieux » est lui aussi posté au centre commercial Sunnyside, à Bedford en Nouvelle-Écosse dès le 20 novembre.

L'activité du père Noël sensibilisé se tient le 4 décembre, de 9h à 11h, à la Place Champlain. 

Acadie

Société