•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réfection du port de Rimouski : le maire Forest garde espoir

La jetée ouest du Port de Rimouski est en mauvais état (archives).

La jetée ouest du Port de Rimouski est en mauvais état (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De retour de sa dernière rencontre comme membre du Comité sur la stratégie maritime de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), le maire de Rimouski, Éric Forest, garde toujours espoir de voir Ottawa investir pour mettre à niveau le port de Rimouski.

Un texte de Richard LavoieTwitterCourriel

Je ne pense pas que la porte est fermée aussi hermétiquement qu’on aurait pu le croire la semaine dernière!

Érci Forest, maire de Rimouski

La semaine dernière, le député néo-démocrate de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, avait rencontré le ministre des Transports, Marc Garneau, qui lui avait laissé peu d’espoir quant à un réinvestissement de son gouvernement dans les infrastructures portuaires de la ville.

Le maire Forest a pu parler avec le ministre Garneau vendredi à Montréal. Il lui a demandé de s’inspirer de ce qui a été fait lorsque l’État fédéral a rétrocédé les aéroports, notamment celui de Rimouski. « Il y a eu une bonne mise à niveau, il y a des travaux qui ont été réalisés et par la suite la Ville a acquis l’actif », a rappelé le maire rimouskois.

Éric Forest mise sur la stratégie maritime du gouvernement du Québec pour assurer l’avenir du port. Il mise surtout sur le fait que Rimouski a été désignée zone industrialo-portuaire et que la stratégie prévoit que le gouvernement fasse l’acquisition d’installations portuaires comme celles de Rimouski.

Il se peut qu’actuellement l’évaluation du ministre Garneau en arrive à la conclusion qu’il n’y a pas assez de rentabilité, mais il y a aussi possibilité de développer [les activités portuaires]!

Érci Forest, maire de Rimouski

Pour Éric Forest, le statut actuel du port, soit une installation à vocation multiple, doit être révisé. Il constate aussi que la double propriété du port, soit une partie qui appartient à Pêches et Océans Canada et une autre à Transports Canada, complique les choses.

Chose certaine, pour le maire de Rimouski, la pérennité du port passe par un réinvestissement du gouvernement fédéral.

Compte tenu des coûts, des enjeux, des sommes à considérer pour remettre le port à niveau, il est clair qu’il faut qu’il y ait de l’argent qui suive!

Érci Forest, maire de Rimouski

Éric Forest met donc toute sa confiance dans les négociations qui sont en cours entre les gouvernements pour réparer les dommages causés par l'usure du temps et la négligence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec