•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Keystone XL pourrait être construit sous un gouvernement républicain

Donald Trump

Donald Trump a dit qu'il approuverait le projet de pipeline Keystone XL s'il était élu.

Photo : La Presse canadienne / Mary Altaffer

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le leader républicain au Sénat américain affirme avoir demandé au président désigné Donald Trump d'approuver rapidement la construction du pipeline Keystone XL qui permettrait à la compagnie Transcanada, établie à Calgary, d'envoyer le pétrole tiré des sables bitumineux de l'Alberta dans les raffineries de la côte américaine du golfe du Mexique.

Le dirigeant de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a dit aux journalistes vendredi qu'il avait formulé cette requête au cours de sa rencontre avec M. Trump au Capitole, la veille.

Le président Obama avait utilisé son droit de veto pour bloquer le projet de loi qui aurait permis d'aller de l'avant avec la construction du pipeline devant transporter 800 000 barils de brut du Canada et du Dakota du Nord vers le Nebraska, où un pipeline déjà existant prendrait le relais pour transporter le pétrole jusqu'aux raffineries de la côte du golfe du Mexique.

Les militants écologistes se sont opposés au projet, mais un gouvernement américain entièrement contrôlé par le parti républicain dès l'an prochain augmente les possibilités que Keystone voie le jour.

M. McConnell a ajouté qu'il s'attend à une refonte majeure du système d'imposition l'année prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !