•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des robes de coquelicots dans des vitrines à Saint-Jean de T.-N.-L.

La commerçante Kim Paddon a créé une robe de coquelicots

Kim Paddon voulait honorer les anciens combattants et « repousser un peu la fête de Noël »

Photo : CBC/Mark Quinn

Radio-Canada

Des entreprises à Saint-Jean de Terre-Neuve ont décidé d'habiller leurs vitrines avec des coquelicots à l'occasion du jour du Souvenir. Une occasion pour elles de souligner le service des anciens combattants et de repousser l'avancée frénétique vers la fête de Noël.

Les propriétaires de deux boutiques de la capitale ont eu l'idée de créer des robes éphèmeres avec des coquelicots. C'est le cas de Kim Paddon, qui se spécialise dans la vente de bijoux et d'objets d'art.

Mme Paddon dit qu'elle ressent un malaise à l'idée de souligner le temps des fêtes avant le 11 Novembre.

Chaque année, on ressent de la pression pour lancer les ventes de Noël de plus en plus tôt. Et un jour, je me suis dit, " ce n'est pas correct ". Il faut faire quelque chose.

Kim Paddon, commerçante

La femme d'affaires a fait un don à la Légion royale canadienne, ce qui lui a permis de mettre la main sur suffisamment de coquelicots pour confectionner deux robes. Les clients sont charmés par les étalages, dit Mme Paddon.

Une robe créée tout en coquelicotsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cyndi Corbett-Dawe avec sa robe de coquelicots

Photo : CBC/Mark Quinn

De l'autre côté de la ville à Mount Pearl, la propriétaire d'une boutique de mariage a aussi été inspirée par l'idée d'une robe de coquelicots. Cyndi Corbett-Dawe avait déjà aperçu une photo d'une création semblable dans une publication européenne.

Une cliente a tellement aimé la robe longue qu'elle a même voulu l'essayer. Mme Corbett-Dawe laisse entendre qu'elle songe à créer une telle robe l'an prochain.

Avec les informations de CBC

Acadie

Fêtes et réceptions