•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La traverse Trois-Pistoles-Les-Escoumins interpelle la STQ

Le port où accostent les bateaux qui emmènent les touristes à Essipit

Le port où accostent les bateaux qui emmènent les touristes à Essipit

Photo : Maxime Corneau

Radio-Canada

Les dirigeants de la Traverse Trois-Pistoles-Les-Escoumins ont rencontré différents élus à Québec, la semaine dernière, pour faire le point sur la reconnaissance de leur service par la Société des traversiers du Québec (STQ).

En avril dernier, la Compagnie de navigation des Basques avait demandé que leur traversier soit reconnu comme un service intermédiaire.

Cette reconnaissance permettrait d'obtenir une aide financière de Québec.

Selon le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, les dirigeants de la compagnie souhaitent que le gouvernement provincial leur confirme qu'il sera présent lorsque le navire aura besoin de retourner en cale sèche en 2020.

On ne demande pas une cenne pour nos opérations. On demande une aide lorsqu'on rentre en chantier maritime pour donner un coup de main.

Jean-Pierre Rioux, maire de Trois-Pistoles

La Compagnie de navigation des Basques a enregistré une hausse de 11 % de ses activités comparativement à l'an dernier.

Malgré une saison écourtée par les travaux de changement des moteurs et des transmissions, l'Héritage 1 a pu effectuer 134 traversées, entre le 1er juin et le 12 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Économie