•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Football universitaire  : la renaissance des Rams de Regina

Stephen Bryce, l'entraîneur-chef des Rams de l'Université de Regina.

Stephen Bryce, l'entraîneur-chef des Rams de l'Université de Regina.

Photo : Radio-Canada/Simon Roberge

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Malgré une élimination hâtive en éliminatoires, les Rams de l'Université de Regina ont effectué cette saison l'un des plus grands virages de l'histoire du football universitaire au Canada.

L'équipe est passée d'une fiche de 0-8 la saison dernière (Nouvelle fenêtre) à une campagne de six victoires et deux revers pour terminer au tout premier rang de la conférence de l'Ouest.

Un texte de Simon RobergeTwitterCourriel

Cette renaissance s'explique en grande partie par l'arrivée de Stephen Bryce au poste d'entraîneur-chef. Il avait un objectif bien précis lorsqu'il a pris les rênes des Rams en mars dernier : remettre ce programme sur les rails.

Trois membres des Rams ont été honorés jeudi par l'Association athlétique des universités de l'Ouest canadien. Stephen Bryce est l'entraîneur-chef de l'année, Nicholas Dheilly est la recrue de l'année et Noah Picton est le joueur par excellence du circuit.

« Les joueurs étaient affamés lorsque je suis arrivé, explique celui qui a joué cinq saisons pour les Rams de 1987 à 1991. Ils voulaient quelque chose de positif et étaient prêts à travailler pour se rendre plus loin. »

La première chose que Stephen Bryce a instaurée à son arrivée est un esprit de famille.

« On est tous meilleurs amis, explique le joueur défensif Danny Nesbitt. L'année dernière, les joueurs offensifs étaient de leur côté et les joueurs défensifs du leur. Maintenant, tout le monde est ensemble. Je pense que c'est la meilleure chose qu'il a faite en tant qu'entraîneur-chef. C'est la raison pour laquelle on a terminé en première place. »

Les Rams se sont inclinés en éliminatoire face aux Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Rams se sont inclinés en éliminatoire face aux Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada/Simon Roberge

Place au recrutement

Ces succès sur le terrain ont créé une énergie autour de l'équipe cette saison. Cette énergie fait en sorte que l'Université de Regina est devenue maintenant une destination de choix pour les jeunes footballeurs des quatre coins de l'Ouest canadien.

Le recrutement va bon train chez les Rams.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le recrutement va bon train chez les Rams.

Photo : Radio-Canada/Simon Roberge

« Il y a deux ou trois mois, on devait appeler les meilleurs joueurs dans l'Ouest, explique Stephen Bryce. Maintenant, ce sont eux qui nous appellent. Le rapport de force a changé un peu. Nous avons également déjà 10 des meilleurs joueurs de la Saskatchewan qui vont rejoindre nos rangs l'an prochain. »

Un quart-arrière vedette

Il est impossible de parler des Rams cette saison sans parler des performances du quart arrière Noah Picton. Il est le nouveau détenteur du record national pour le nombre de verges de gain par la passe.

Son entraîneur le compare même déjà à Doug Flutie, l'un des plus illustres quarts-arrière à avoir joué dans la LCF avant d'obtenir une chance dans la NFL.

Le quart-arrière Noah Picton des Rams de Regina.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le quart-arrière Noah Picton des Rams de Regina.

Photo : CBC

« Un autre quart-arrière qui était jugé trop petit était Doug Flutie, souligne Stephen Bryce. Tout le monde disait qu'il était trop petit pour jouer dans la NFL. La seule chose dont Noah a besoin est d'une opportunité. Je sais qu'il va être prêt à la saisir si elle se présente. »

L'aventure est peut-être terminée pour les Rams cette saison, mais Stephen Bryce peut dire mission accomplie d'avoir redonné ses lettres de noblesse au programme de football de l'Université de Regina.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !