•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un quartier de mini-maisons pourrait voir le jour à Sherbrooke

La tendance des mini-maisons

La tendance des mini-maisons

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un quartier de 75 mini-maisons pourrait voir le jour dans l'arrondissement Fleurimont à Sherbrooke. Un projet-pilote a été présenté à la population mardi soir. 

Le nouveau développement serait situé sur un terrain d'un kilomètre carrée dans le secteur des rues Papineau et Duplessis. Le modèle de coopérative est celui privilégié, un coopérative de type usufruit.

Les gens achète l'usage et achète le fruit, c'est-à-dire, ils ont l'utilisation exclusive, unique, c'est à eux autres, ils sont chez eux, ils font ce qu'ils veulent. Et le fruit, ce sont les profits le jour où ça se vend. Entre les deux, le corps de la maison, on parle du gyproc et du 2x4, c'est une copropriété du membre et de la coopérative.

Richard Painchaud, responsable du projet

Le prix minimal d'une mini-maison de 45 mètres carrées serait de 106-mille dollars, incluant le coût du terrain. Ce projet, chapeauté par la Fédération des Coopératives d'Habitation du Québec, devrait être déposé à la Ville de Sherbrooke d'ici deux ou trois semaines. La construction des première maisons pourrait débuter en mai 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !