•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plébiscite à l'Î.-P.-É. : le résultat n'est pas assez clair, selon le premier ministre

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan
Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan Photo: La Presse canadienne / PC/Andrew Vaughan
Radio-Canada

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard n'est pas prêt à changer tout de suite le mode de scrutin de la province même si les électeurs ont opté pour la représentation proportionnelle mixte à l'issue d'un plébiscite sur la réforme du mode de scrutin, lundi soir.

Un texte de François Pierre DufaultTwitterCourriel

Wade MacLauchlan ne croit pas que le plébiscite constitue « une expression claire de la volonté » des Insulaires puisque seulement 36 % des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard souhaite débattre davantage du résultat du plébiscite lors de la reprise des travaux parlementaires, dans une semaine.

« Le résultat du plébiscite confirme le besoin pour notre Assemblée législative et notre province de continuer à travailler pour améliorer notre démocratie », a réagi M. MacLauchlan dans un communiqué, mardi après-midi. Mais « il faut se demander si le plébiscite [...] a produit une nette majorité », s'interroge-t-il par la même occasion.

Plus tôt dans la journée, mardi, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard a examiné le résultat du plébiscite avec son conseil des ministres.

Favorite après quatre tours de scrutin

Les électeurs insulaires devaient classer, par ordre de préférence, cinq options de mode de scrutin. L'option de la représentation proportionnelle mixte a récolté 52 % des suffrages exprimés après quatre tours de scrutin. Les scrutateurs ont procédé par élimination et par redistribution des voix jusqu'à ce qu'il ne reste que deux options.

Wade MacLauchlan note que le système actuel, uninominal majoritaire à un tour, est demeuré favori au cours des trois premiers tours du scrutin, lundi soir. Ce n'est qu'au quatrième et dernier tour de scrutin, rappelle-t-il, que l'option de la représentation proportionnelle mixte a coiffé l'option du statu quo.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard ajoute qu'une commission sur la révision de la carte électorale débutera ses travaux sous peu, comme l'exige la loi électorale de la province, mais sans tenir compte du résultat du plébiscite.

Plébiscite sur le mode de scrutin à l'Î.-P.-É.

Acadie

Politique provinciale