•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télécommunications de l'Est offrira un réseau complémentaire au réseau cellulaire

Un des appareils qui seront compatibles avec le nouveau réseau de radio communications

Photo : Radio-Canada/Paul Huot

Radio-Canada

Télécommunications de l'Est et plusieurs partenaires lancent un nouveau réseau de communication numérique qui desservira l'Est du Québec. Baptisé Nomade, ce réseau nécessitera des investissements de 6 millions de dollars sur une période de 3 ans.

Un texte de Richard LavoieTwitterCourriel

Télécommunications de l’Est obtient 200 000 $ d’Ottawa pour le lancement de cette nouvelle technologie. L’entreprise elle-même confirme avoir investi plus de 800 000 $ dans l’opération jusqu’ici.

L’objectif est de compléter la couverture cellulaire à l’aide d’un réseau qui offre un service de radio communications modernisé sur plus de 98 % du territoire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, ainsi que le réseau routier et l'ensemble des municipalités de la Côte-Nord.

On couvre un grand territoire. Donc, on peut faire des communications téléphoniques, donc, appeler quelqu'un à partir de n'importe où, par exemple en Gaspésie, et appeler quelqu'un qui lui, va avoir un cellulaire, appeler à la maison, donc, peu importe où il se trouve!

Denis Gignac, directeur, Télécommunications de l'Est

En ce qui concerne la clientèle ciblée, c'est autant les citoyens que les entreprises qui n’ont pas accès à un réseau cellulaire. En Gaspésie et sur la Côte-Nord, par exemple, la couverture cellulaire est particulièrement faible. La rendre plus large nécessiterait des investissements prohibitifs de la part des grandes entreprises de télécommunications.

C'est de là que vient l’idée d’implanter cette technologie complémentaire partout dans l’Est du Québec et, par la suite ailleurs au Canada.

Télécommunications de l’Est prépare le terrain depuis deux ans et prévoit le lancement du service en 2017.

Le nouveau service a plusieurs points communs avec le cellulaire. Des appareils de différents fabricants seront offerts et compatibles avec le réseau. Il sera possible d’y greffer des applications et les communications seront possibles avec d’autres appareils partout au Canada.

On peut faire de la transmission de données [comme] des messages textes, des messages de statut... On va pouvoir envoyer des choses sur un fil Twitter, par exemple, mais ça reste des données de communications limitées!

Denis Gignac, directeur, Télécommunications de l'Est

Télécommunications de l'Est, dont le siège social est à Matane, compte 80 employés et exploite déjà un réseau de communications analogique dans l'Est du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Économie