•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Marion-Archibald : Winnipeg demande de nouvelles consultations

Le plan actuel de la Ville de Winnipeg pour la réfection de l'intersection des rues Marion et Archibald nécessite l'expropriation ainsi que la démolition de plus de 140 propriétés et commerces figurant sur le tracé, y compris un temple sikh et un parc.

Le plan actuel de la Ville de Winnipeg pour la réfection de l'intersection des rues Marion et Archibald nécessite l'expropriation ainsi que la démolition de plus de 140 propriétés et commerces figurant sur le tracé, y compris un temple sikh et un parc.

Photo : Ville de Winnipeg

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À l'Hôtel de Ville de Winnipeg, le comité responsable des infrastructures a adopté lundi un rapport qui recommande de nouvelles consultations sur la réfection des rues Marion et Archibald.

Le processus de consultation tentera de trouver une solution meilleur marché au projet, jugé trop cher par la Ville. Le rapport prône également l'abandon de l'élargissement de la rue Marion et du saut-de-mouton au croisement des deux rues.

La Ville a engagé de nouveau les services du cabinet MMM pour les consultations, à la déception de plusieurs.

Lors de la réunion, la conseillère de Saint-Norbert Janice Lukes et des représentants de l'Association des résidents de Saint-Boniface Sud ont critiqué le travail du cabinet et ont déclaré que les résidents les plus touchés par les travaux ont été mal informés.

Toutefois, le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard, croit que les résidents du secteur devraient se sentir comme s'ils avaient obtenu gain de cause.

« La firme de consultation a fait ce qu'on lui a demandé de faire. Et le rapport administratif aujourd'hui a retiré les suggestions de saut-de-mouton et d'élargissement de la rue Marion, ce qui était la plus grande préoccupation des résidents, si je ne me trompe pas. Nous allons maintenant continuer à consulter le public », explique le conseiller Allard.

En outre, l'élu croit que les nouvelles consultations sont une étape nécessaire à l'épanouissement du secteur situé dans le sud-est de la capitale manitobaine.

Il y a des propriétés [longeant la rue Marion et la rue Archibald] que garde la Ville depuis les années 80 qui ne sont pas développées parce qu'elles attendaient ces plans-là. Alors, la communauté, je pense, ne vit pas encore son plein potentiel à cause de ces vieux plans qu'on doit mettre à jour.

Mathieu Allard, conseiller de Saint-Boniface

« La seule façon de les mettre à jour, c'est d'aller de l'avant avec un consultant, avec une consultation publique, affirme M. Allard. Puis, que ça devienne la politique officielle de la Ville de Winnipeg, c'est ça, le plan pour la Marion et l'Archibald. »

Selon le comité municipal, les consultations publiques pour la réfection des rues Marion et Archibald prendront environ un an et coûteront à peu près 200 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !