•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie du miel va bien en Alberta, malgré son lot de défis

Abeilles

Des abeilles

Photo : iStock

Radio-Canada

Les membres de l'industrie du miel en Alberta sont réunis à Edmonton pour leur congrès annuel. Les apiculteurs de la province produisent près de 40 % du miel au Canada, mais l'industrie connaît aussi son lot de défis.

Toute la pluie tombée au cours de l'été a mené à une baisse de production de miel d'environ 15 % comparativement à la moyenne des dernières années, a déclaré l'apiculteur Medhat Nasr du ministère de l'Agriculture. Toutefois, l'industrie du miel et des abeilles se porte relativement bien en Alberta, ajoute-t-il.

L'Alberta est le principal producteur de miel au Canada. Environ le tiers de tout le miel du pays est produit dans la province, qui compte plus de 300 000 colonies d'abeilles, selon le ministère de l'Agriculture.

« La demande internationale pour le miel albertain est grandissante, puisqu'il est reconnu comme étant un produit de qualité », affirme Madhat Nasr.

Des défis à surmonter

Toutefois, pour produire du miel de qualité, les ruches doivent être en bonne santé, ce qui est difficile à maintenir, selon Steve Pernal, un chercheur à la ferme de recherche Beaverlodge, près de Grande Prairie.

Les apiculteurs doivent souvent tester leurs colonies pour s'assurer que les abeilles ne sont pas infectées par un parasite ou un virus, un phénomène qui touche de plus en plus ces insectes.

À la ferme de recherche Beaverlodge, les scientifiques constatent que la santé des abeilles varie grandement d'une colonie à l'autre. Plusieurs ne survivent pas à l'hiver et certaines sont plus touchées par les pesticides, de plus en plus présents. Le ministère de l'Agriculture affirme toutefois que 70 % des abeilles ont survécu à l'hiver en 2016.

Planter des fleurs diversifiées et réduire les pesticides sont des façons de garder des environnements sains et sécuritaires pour ces insectes.

Les abeilles ont besoin d'une alimentation diversifiée pour survivre. Toutefois, l'agriculture en Alberta est maintenant centrée sur le canola.

Selon Medhat Nasr, les apiculteurs peuvent quand même prendre des moyens pour s'assurer que leurs abeilles soient bien nourries.

 Les apiculteurs peuvent utiliser des suppléments de sucre ou de pollen pour nourrir les abeilles. Il faut s'assurer de distribuer les suppléments au bon moment, lorsque les abeilles n'ont pas de source d'alimentation naturelle. 

Medhat Nasr, du ministère de l'Agriculture

De nouvelles recherches avancées

Des chercheurs albertains veulent développer une méthodologie afin d'identifier les abeilles les plus en santé. Avec ces recherches, il sera plus facile de sélectionner les colonies les plus fortes et d'entamer le processus de reproduction.

Toutefois, d'autres facteurs menacent les abeilles, telle que la résistance au traitement des parasites, un problème qui est pour l'instant loin d'être résolu.

Alberta

Agro-industrie