•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rencontres avec des professionnels de la musique francophone pour 4 artistes de l'Ouest

Logo de l'événement Rame à a rencontre

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quatre musiciens francophones de l'Ouest canadien sont à Montréal dans le cadre de Rame à la rencontre, un projet mis sur pied par Manitoba Music dans le but de rapprocher des artistes-entrepreneurs francophones de l'Ouest canadien avec des professionnels de l'industrie de la musique francophone.

Pour les auteurs-compositeurs-interprètes franco-manitobains Justin Lacroix et Rayannah, les rencontres qui auront lieu lundi et mardi seront l'occasion de partager leur musique et de créer des liens avec d'autres gens de l'industrie de la musique francophone.

« Je trouve que c'est l'événement qui va vraiment puiser directement dans l'industrie québécoise et européenne et qui fait des contacts directs avec des joueurs importants », explique Justin Lacroix.

Coup de coeur francophone partenaire

Pour la première fois, l'événement se déroulera en partenariat avec Coup de coeur francophone, contribuant à ouvrir de nouvelles portes selon le coordonnateur de Rame à la rencontre, Joel Couture. « Il y a plein d'avantages, explique-t-il. Il y a une trentaine de pros qui viennent de l'Europe pour ça, donc ce sont des gens qui ne seraient normalement pas à Montréal pour voir nos showcases de l'Ouest. »

Justin Lacroix et Rayannah seront les représentants franco-matniobains au Divan Orange à Montréal lundi soir. Deux Fransaskois se joindront à eux : l'auteur-compositeur-interprète Étienne Fletcher et le chanteur hip-hop Shawn Jobin.

« Ce qui est intéressant pour nous c'est [que] oui, notre accent est différent, notre façon de parler est un petit peu différente et ça aussi je pense que ça peut être un peu charmeur », a déclaré Rayannah.

Pour les artistes de l'Ouest, Rame à la rencontre est l'occasion de créer des liens à travers la francophonie et éventuellement de conquérir de nouveaux marchés, mais c'est aussi la chance de partager des visions différentes.

« C'est aussi une opportunité de recevoir de la rétroaction et de vraiment pouvoir discuter de nos plans, ajoute Rayannah. Je trouve que dans ces événements-là, je réussis à avancer cinq fois plus vite que quand je suis toute seule. Des fois, ça prend juste la perspective de quelqu'un d'autre pour t'ouvrir la porte à une idée complètement différente. »

D'après un reportage de Geneviève Lapalme

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !