•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conducteurs de l'Est du Québec adoptent le véhicule électrique

Les nouvelles bornes de chargement sont plus rapides.

Les nouvelles bornes de chargement sont plus rapides.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La moitié des propriétaires de voitures électriques au Canada sont québécois. Cette vague de popularité atteint même l'Est du Québec, où l'on dénombre 300 propriétaires.

Daniel Brazeau a fait l'achat d'un véhicule électrique il y a deux ans et l'utilise pour de courts et de longs trajets.

Daniel Brazeau estime avoir fait un achat écologique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Daniel Brazeau estime avoir fait un achat écologique.

Photo : Radio-Canada

J'ai toujours eu la fibre écologique... Recyclage, compostage, et je pense que la suite logique, c'était l'achat du véhicule électrique.

Daniel Brazeau

Jean-Louis Pelletier, de même que son fils et son frère, âgé de 82 ans, ont fait le même choix.

Ces propriétaires de véhicule électrique avouent à notre journaliste avoir fait un achat concerté.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ces propriétaires de véhicule électrique avouent à notre journaliste avoir fait un achat concerté.

Photo : Radio-Canada

J'ai été le premier à la SAAQ de Rivière-du-Loup à avoir une plaque verte qui identifie les véhicules électriques.

Jean-Louis Pelletier

Ils ont su surmonter certains mythes associés à la voiture électrique. « Contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est un véhicule qui n'est pas lent à démarrer », note Daniel Brazeau.

De plus, même si ces véhicules sont plus chers à l'achat, la facture est réduite par la subvention de 8000 $ que verse Québec.

Les frais réduits et la subvention d'achat de 8000 $ attirent les acheteurs de véhicule électrique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les frais réduits et la subvention d'achat de 8000 dollars attirent les acheteurs de véhicule électrique.

Photo : Radio-Canada

Il en coûte en moyenne de 300 à 400 $ par année en électricité pour rouler, et le dispositif mécanique simplifié nécessite peu d'entretien.

Quant aux bornes électriques, on en retrouve maintenant plus de 1000 à travers le Québec. D'ailleurs, une nouvelle génération de bornes plus puissantes réduit de beaucoup la durée de rechargement de la pile du véhicule.

On est capable maintenant de faire Montréal - Gaspé avec des bornes rapides qui couvrent 80 % de la recharge en 20, 25 minutes.

Daniel Brazeau

De fait, ces propriétaires sont si enthousiastes qu'au cours de l'été, ils ont exposé leurs véhicules électriques. Ils ont également offert au public de faire des essais routiers, une initiative qui a connu beaucoup de succès.

Un texte de Louis Garneau, d'après un reportage de Paul Huot

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec