•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Restructuration de Services de santé Alberta : pas de compressions, dit la province

Une professionnelle de la santé

Une professionnelle de la santé

Photo : iStock / IStock

Radio-Canada

Des syndicats du secteur de la santé craignent de perdre des emplois tandis que Services de santé Alberta est en restructuration pour réduire la croissance de ses dépenses, mais, selon la ministre de la Santé Sarah Hoffman, aucune compression ne sera faite. 

Le président du syndicat de la fonction publique, Guy Smith, rapporte que des employés ont reçu des avis de congédiement et des réductions de leurs heures de travail. De son côté, le syndicat des infirmières de l'Alberta s'inquiète de la possible disparition de l'équivalent de 520 postes d'infirmières à temps plein.

La ministre de la Santé, Sarah Hoffman, assure toutefois qu'aucun employé syndiqué ne sera mis à pied, mais que certains d'entre eux pourraient se voir affectés à d'autres tâches.

Signature d'une entente

Vendredi, le syndicat des infirmières de l'Alberta a signé une lettre d'entente avec Services de santé Alberta afin que la restructuration ne donne lieu à aucun congédiement et à aucune perte d'heures au travail.

« Services de santé Alberta a l'obligation de ne réduire aucune heure des infirmiers et des infirmières. Elle peut le faire seulement pour une raison valable », a déclaré Heather Smith, présidente du syndicat des infirmières.

Mme Smith ajoute que les décisions du syndicat de la fonction publique influencent celles de son syndicat. Elle espère que Guy Smith signera également une entente avec Services de santé Alberta afin de s'assurer que la restructuration ne vienne pas compromettre d'emplois.

La syndicaliste affirme que les deux syndicats sont distincts, mais tout de même reliés. Elle ajoute qu'une signature du Syndicat de la fonction publique avec Services de santé Alberta est importante pour sceller l'entente.

La lettre d'entente est le résultat de plusieurs heures de discussions intensives entre le syndicat des infirmières de l'Alberta et leur employeur.

La convention collective des infirmières arrive à échéance le 31 mars 2017. Selon la lettre, les engagements de Services de santé Alberta resteront en vigueur jusqu'à cette date, ou jusqu'à la ratification d'une nouvelle convention collective, si celle-ci se fait plus tard.

Alberta

Emploi