•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Girandole au rythme des danses traditionelles du Burundi

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Leila Butoyi et les participantes du cours de danse burundaise.

Leila Butoyi et les participantes du cours de danse burundaise.

Photo : Marie-Ève DuSablon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Force et grâce sont les pôles de la danse burundaise. La compagnie de danse francophone La Girandole offre pour la toute première fois des cours de danse traditionnelle du Burundi au public, le jeudi à 18h.

Un texte de Marie-Ève DuSablonTwitterCourriel

Des classes pour ceux et celles qui aimeraient s'initier à ces mouvements rythmés et colorés sur des chants du grand continent.

C'est une danse très dynamique qui demande beaucoup de cardio, de grâce et de coordination, mais ce qui est essentiel c'est de danser avec ce que tu ressens.

Leila Butoyi, enseignante de danse

La directrice de la Girandole, Isabelle Rousseau, souhaitait offrir ce cours depuis qu'elle avait vu la troupe Inyambo, qui enseigne cette danse aux jeunes burundaises.

Les participantes apprennent les mouvements de danse burundaise.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les participantes apprennent les mouvements de danse burundaise.

Photo : Marie-Ève DuSablon

C'est en discutant avec Leila Butoyi qu'elle a découvert qu'elle connaissait bien ces chorégraphies traditionnelles.

J'ai appris cette danse au Québec à l'âge adulte et j'ai adoré. C'est une belle façon de se rassembler, de bouger et se retrouver entre amis.

Leila Butoyi, enseignante de danse

« Je propose aux participants d'apporter des vêtements confortables et un bout de tissus que l'on attache près de la taille. Ça permet de maîtriser les mouvements. », ajoute-elle.

Le premier cours de danse traditionelle du Burundi.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier cours de danse traditionelle du Burundi.

Photo : Marie-Ève DuSablon

Les aspects culturels liés aux arts au Burundi sont nombreux, riches et variés, mais la danse a toujours occupé un espace important.

La danse burundaise était, à l'époque, réservée aux hommes et exclusive aux rois. Elle était moins gracieuse et reprennait les mouvements des guerriers du temps.

Le premier cours de danse burundaise de La Girandole.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier cours de danse burundaise de La Girandole.

Photo : Marie-Ève DuSablon

En ce qui concerne la danse des femmes, elle n'était pas présentée publiquement. Elles dansaient seulement pour les représentations familiales et n'étaient pas chorégraphiées.

À travers le temps, ces danses sont devenues symboliques et permettent de transmettre la culture du Burundi à travers le globe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !