•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Îles-de-la-Madeleine : un pas de plus vers un parc éolien sur la dune du Nord

Éolienne en Gaspésie

Éolienne en Gaspésie

Photo : Ici Radio-Canada

Radio-Canada

La Régie intermunicipale d'énergie Gaspésie-les-Îles a obtenu l'autorisation du ministère de l'Environnement d'installer un mât de 60 mètres de hauteur pour mesurer la force du vent sur le site choisi pour l'implantation des éoliennes. Cette opération coûtera 400 000 $ à la Régie.

Le maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, a obtenu la garantie d'Hydro-Québec que la société d'État remboursera ces frais advenant une annulation du projet. C'est, estime le maire, une garantie, au cas où Hydro-Québec reculait avec le projet ou décidait de ne retenir aucune des propositions.

Une caractérisation des sols où seront implantées les éoliennes sera aussi effectuée. « On sait qu'il y a du sable, poursuit le maire, le sable est jusqu'à quelle profondeur? Ensuite, est-ce que c'est du galet, de l'argile, du grès? Il faut définir avec précision quel type de sol on va retrouver dans ce secteur. »

Toutes les données recueillies viendront influencer les prix de l'appel d'offres, explique le maire.

L'appel de propositions d'Hydro-Québec pour la création d'un parc d'éoliennes de 6 mégawatts sur la dune du Nord entre Pointe-aux-Loups et Grosse-Île est toujours en cours.

Les Madelinots seront consultés l'hiver prochain, selon le cheminement du projet.

Le maire Lapierre demeure optimiste que le ministre de l'Environnement autorisera une dérogation pour que les éoliennes soient implantées malgré la présence d'une plante rare et menacée, le corème de Conrad.

Les éoliennes devraient être installées en 2018.

Est du Québec

Environnement