•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme culinaire : le Nouveau-Brunswick souhaite attirer les gourmets

Bleuets sauvages

Des bleuets sauvages

Radio-Canada

Le ministère du Tourisme, Patrimoine et Culture du Nouveau-Brunswick prépare une stratégie de tourisme culinaire dans l'espoir d'attirer plus de visiteurs dans la province.

Environ 150 agriculteurs, transformateurs de produits alimentaires, chefs et restaurateurs ont participé à un forum à ce sujet, à Fredericton, mercredi.

Rebecca Mackenzie, une dirigeante du forum et consultante de l'Alliance du tourisme culinaire, estime que le Nouveau-Brunswick est un endroit idéal où attirer les gourmets. Selon elle, les industries provinciales du bleuet, de l'érable et des fruits de mer sont des atouts culinaires. Tous les ingrédients sont là, il suffit de les réunir, dit-elle.

Les discussions au cours du forum ont notamment porté sur la mise en marché des produits alimentaires cultivés, élevés ou capturés dans la province. Le but est d'inclure dans la stratégie le fruit de ces discussions.

Mme Mackenzie veut raffermir les relations entre tous ces intervenants. Elle souhaite aussi que les plus expérimentés aident les débutants.

Un forum similaire a eu lieu à Shediac en mars dernier dans le but de stimuler le tourisme culinaire dans le sud-est de la province.

Rebecca Mackenzie a déjà mis en place des programmes de tourisme culinaires en Ontario, notamment la route des saveurs du comté de Prince Edward. Elle affirme que des touristes cherchent des destinations qui offrent une expérience authentique du terroir. Elle est convaincue que le Nouveau-Brunswick a ce qu'il faut pour cela.

Avec les informations de CBC

Acadie

Tourisme