•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Investissements massifs voulus dans l'industrie éolienne de l'Ouest

Un parc éolien

Photo : Frédéric Pepin/Radio-Canada

Radio-Canada

L'énergie éolienne pourrait connaître un nouvel essor en Saskatchewan, alors que les chefs de file de l'industrie éolienne, réunis en congrès annuel à Calgary, veulent investir des milliards de dollars dans des projets dans l'Ouest canadien.

Le changement de ton des provinces de l'Ouest ainsi que la volonté de SaskPower de générer 30 % de son électricité de l'éolien justifient ces investissements, indique le vice-président des politiques publiques et communications de l'Association canadienne de l'énergie éolienne, Jean-François Nolet.

« Des provinces comme la Saskatchewan, comme l'Alberta, qui avaient pris, je dois dire, un peu de retard dans les dernières années, maintenant profitent de ce nouveau contexte pour développer des politiques, envoyer des signaux aux investisseurs, préparer le terrain », a affirmé M. Nolet.

Les coûts de production ont également baissé dans cette industrie, ce qui incite les gouvernements à miser sur l'éolien pour leurs énergies renouvelables, selon lui.

Il estime que d'ici 2030, il faudra investir 15 milliards de dollars en Saskatchewan et en Alberta pour répondre aux engagements par rapport à l'énergie éolienne.

Jean-François Nolet se réjouit aussi de l'intention du gouvernement fédéral d'alimenter tous ses édifices avec l'énergie éolienne d'ici 2025. La ministre fédérale de l'Environnement en a fait l'annonce mercredi au Congrès annuel de l'Association canadienne de l'énergie éolienne à Calgary.

Jean-François Nolet souligne que le gouvernement fédéral doit montrer l'exemple en ce qui concerne les énergies renouvelables.

Alberta

Énergies renouvelables