•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaétan Ruest défend un parc éolien communautaire pour la 3e fois

Le maire d'Amqui, Gaétan Ruest

Le maire d'Amqui, Gaétan Ruest

Photo : ICI Radio-Canada/Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Le maire d'Amqui, Gaétan Ruest, s'attend à rencontrer prochainement le ministre des Ressources naturelles Pierre Arcand, pour discuter du projet-pilote de parc éolien communautaire de 9 mégawatts qu'il veut relancer.

Un texte de Brigitte DubéTwitterCourriel

Au moment où la porte est fermée à tout nouveau développement éolien, Gaétan Ruest, va tenter de convaincre Hydro-Québec et son patron, le gouvernement du Québec, d'acheter cette électricité.

Il entend plaider que 9 mégawatts supplémentaires auront très peu d'incidence sur le réseau.

Pour lui, c'est aussi une question de survie et d'autonomie puisque les profits seront réinjectés entièrement sur place.

On se fait dire souvent qu'on connaît rien qu'on n'est pas capables. On nous entretient dans cet esprit-là et ça fait qu'il y a bien des régions qui demeurent dépendantes. Tranquillement, elles disparaissent parce qu'on ne leur donne pas le moyen de s'affranchir et d'être autonomes.

Gaétan Ruest, maire d'Amqui
Parc éolien

Parc éolien

Photo : Radio-Canada.ca/Joane Bérubé

Le projet compterait trois éoliennes de trois mégawatts chacune. Deux appartiendraient à la communauté, dont les citoyens qui auront bien voulu investir, et l'autre, à la municipalité.

Gaétan Ruest en est à sa troisième tentative pour la réalisation d'un parc éolien communautaire. La dernière fois, il dit avoir réussi à réunir 4 millions de dollars sous forme d'engagement dans la communauté. Cette fois, le coût approximatif du projet serait de 20 millions et nécessiterait une mise de fonds de 5 millions.

La compagnie Enercon étudie actuellement le potentiel de vent du site privilégié, situé dans le secteur du camping.

Le maire Ruest compte travailler avec la compagnie allemande pour son projet puisque, selon lui, une de ses vocations est d'accompagner l'établissement de petits projets locaux.

Est du Québec

Économie