•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travis Vader reconnu coupable d'homicides involontaires

Travis Vader

Travis Vader

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le juge de la Cour du Banc de la Reine, Denny Thomas, a rejeté les arguments de la défense pour faire annuler le verdict de culpabilité de Travis Vader, mais a changé la condamnation de meurtres au deuxième degré en accusation d'homicides involontaires.

Le juge rendra bientôt sa décision par écrit. « J'avais indiqué que j'acceptais que M. Vader ait été injustement reconnu coupable de meurtre au deuxième degré, en vertu de l'article 230 du Code criminel du Canada », a déclaré Denny Thomas.

 Je substitue aux verdicts de culpabilité les infractions moindres et incluses d'homicide involontaire coupable. 

Juge Denny Thomas
Bret McCannAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Affaire Travis Vader : Bret McCann, fils de Marie et Lyle McCann

Photo : Radio-Canada

Au nom de sa famille, Bret McCann a exprimé la gratitude et le soulagement que Travis Vader a été trouvé coupable d'homicide involontaire en lien avec la mort de ses parents. « Je me réjouis que le jugement n'ait pas été annulé. Justice a été rendue », a-t-il déclaré.

Les McCann ont disparu en juillet 2010, alors qu'ils étaient partis en caravane de Saint-Albert, en Alberta, pour aller visiter de la famille à Chilliwack, en Colombie-Britannique. Leurs corps n'ont jamais été retrouvés.

Pendant le procès, le juge Thomas a déclaré que la Couronne a réussi à prouver que Travis Vader a volé et tiré sur le couple, mais n'a toutefois pas réussi à démontrer que le toxicomane avait l'intention de les tuer.

Pour condamner Travis Vader pour meurtre, le juge a invoqué l'article 230 du Code criminel qui a été déclaré inconstitutionnel en 1990.

Cela a conduit à une demande de nullité du procès de la part de la défense.

Les avocats de Travis Vader ont caractérisé l'erreur du juge comme une « erreur colossale » et ont insisté sur le fait qu'elle ne pouvait être fixée qu'en annulant les verdicts de culpabilité et en ordonnant la tenue d'un nouveau procès.

« J'accepte certainement que j'aie fait une erreur », a déclaré Thomas en début d'audience. Toutefois, après avoir écouté les arguments juridiques de la Couronne et de la défense, il ne lui a fallu que 20 minutes pour délibérer et rendre sa décision.

Audition sur la détermination de la peine

Le juge entendra la Couronne et la défense à l'audience sur la détermination de la peine de Travis Vader du 12 au 16 décembre.

Il existe un large éventail de condamnations pour les homicides involontaires coupables, allant d'une peine avec sursis à la prison à perpétuité.

Les procureurs de la Couronne Ashley Finlayson et Eman Joumaa parlent à des journalistes devant le tribunal à EdmontonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les procureurs de la Couronne Ashley Finlayson et Eman Joumaa parlent à des journalistes devant le tribunal à Edmonton

Photo : Radio-Canada

Le procureur Ashley Finlayson a laissé entendre qu'il demandera une sentence sévère.

« Je pense qu'il est juste de dire qu'il y a deux homicides et pour cette raison, nous allons demander une peine près de l'extrémité supérieure de la gamme. »

L'avocat de Travis Vader, Nate Whitling, a déclaré, quant à lui, qu'il est possible que la défense demande que son client soit libéré de prison immédiatement en raison du temps déjà servi derrière les barreaux.

« À notre avis, le juge Thomas n'avait pas le pouvoir de rendre cette décision. Il s'agit d'une question qui devra être réglée par un tribunal supérieur. Nous pensons que la tenue d'un nouveau procès est de mise, et nous demanderons peut-être un acquittement », a déclaré Me Whitling.

Bret McCann et le reste de sa famille présenteront les déclarations pour le compte des victimes lors de l'audience sur la détermination de la peine en décembre.

« Ils doivent reconnaître son manque total de remords et les mensonges », a déclaré Bret McCann. « Où sont les corps de mes parents? Je veux absolument que cette affaire se termine. Je veux absolument pouvoir tourner la page », a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Justice et faits divers