•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa vient constater la fuite de diesel au large de Bella Bella

Un travailleur oriente un barrage flottant pour empêcher le diesel d'atteindre la côte.

Un travailleur oriente un barrage flottant pour empêcher le diesel d'atteindre la côte.

Photo : Tavish Campbell/Première Nation Heiltsuk

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Première Nation Heiltsuk affirme que deux ministres fédéraux survoleront dimanche le site du déversement de diesel survenu il y a deux semaines près de Bella Bella, en Colombie-Britannique.

Dans un communiqué, la Première Nation précise que le ministre des Pêches, Dominic LeBlanc, et la ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, rencontreront aussi le conseil tribal ainsi que d'autres responsables Heiltsuk.

Des tampons absorbent le diesel flottant sur l'eau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des tampons absorbent le diesel flottant sur l'eau.

Photo : Tavish Campbell/Première Nation Heiltsuk

Le 13 octobre, le remorqueur Nathan E. Stewart a coulé avec 200 000 litres de diesel dans ses réservoirs à 28 kilomètres de Bella Bella, une communauté sur la côte centre de la Colombie-Britannique. Selon la Première Nation Heiltsuk, la fuite n'est pas encore colmatée et pollue une zone aquatique très riche.

Des travailleurs essayent de nettoyer la zone polluée avec des barrages flottants et des tampons qui absorbent un à un le diesel à la surface de l'eau. Cependant, note le communiqué Heiltsuk, la météo va encore changer. Des vagues de 3 mètres sont attendues ainsi que des vents de 15 à 25 noeuds.

Des tâches de diesel forment un arc-en-ciel dans l'eau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des tâches de diesel forment un arc-en-ciel dans l'eau.

Photo : Tavish Campbell/Première Nation Heiltsuk

Les équipes de nettoyage ont récemment remarqué quelques animaux décédés cette semaine, dont un phoque, une loutre de mer et des crabes. Cependant, disent-ils, aucun animal marin n'a été retrouvé couvert de diesel ces derniers jours.

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a déclaré jeudi à la Chambre des communes que la protection des zones marines devait être renforcée. Les ministres LeBlanc et Wilson-Raybould n'ont pas répondu aux sollicitations de Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !