•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La trousse Cédrika, un nouvel outil de prévention des enlèvements

La trousse Cédrika, un nouvel outil de prévention des enlèvements

Une soixantaine d'enfants et de parents ont assisté dimanche à la présentation de la trousse Cédrika au cinéma Le tapis rouge de Trois-Rivières. L'objectif est d'outiller les familles pour mieux prévenir les agressions et les enlèvements.

« On amène quelque chose de concret à l'enfant », dit la psychologue Isabelle Verret.

Les enfants ont reçu un cahier d'exercices à faire à la maison. La démarche permet d'aborder des sujets sombres, mais de façon positive, selon la psychologue qui a agi à titre de consultante dans le projet.

« C'est de diminuer les peurs, augmenter le sentiment de compétence et surtout l'échange entre les parents, la complicité avec les parents », résume Isabelle Verret.

Le cahier montre certains pièges que peuvent utiliser des agresseurs auprès des enfants.Le cahier montre certains pièges que peuvent utiliser des agresseurs auprès des enfants. Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Trudel

Si l'objectif est de multiplier les présentations dans les cinémas à travers la province, le film d'animation et le cahier remis aux participants se retrouveront sous peu dans la trousse Cédrika que souhaite rendre disponible la Fondation fondée par le grand-père de la petite disparue.

Pour le moment, la trousse est incomplète précisent les instigateurs du projet. D'autres éléments y seront ajoutés au fil du temps. 

Ce que parents et enfants en retiennent

Au cinéma Le tapis rouge, les enfants de 5 à 11 ans ont appris ou revisité les règles de sécurité. Au menu, un court métrage d'animation entrecoupé de questions et d'intervention. De quoi garder les enfants captifs pendant toute la durée de la présentation.

Qu'est-ce que les enfants ont retenu de l'exercice? « Qu'il faut toujours rester éloigné, toujours regarder dans les yeux, toujours bouger et ne pas répondre », dit un jeune garçon présent. 

Pour des parents qui ont été marqués par la disparition de Cédrika Provencher, la présentation aide à trouver les bons mots auprès de leurs enfants.

« Nous-mêmes on a besoin d'être guidés, donc ça nous permet de savoir quoi dire », explique Mélanie Bérubé.

D'après les informations d'Amélie Desmarais

Enfance

Société