•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mère autochtone accuse l'hôpital Pasqua de racisme

Joyce Tapaquon dit que sa fille Juliette a été victime de racisme à l'Hôpital Pasqua de Regina lors d'un séjour peu avant sa mort en 2014.

Joyce Tapaquon dit que sa fille Juliette a été victime de racisme à l'Hôpital Pasqua de Regina lors d'un séjour peu avant sa mort en 2014.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

La mère d'une femme autochtone décédée en octobre 2014 à l'hôpital Pasqua de Regina qualifie de raciste la manière dont sa fille a été traitée dans l'établissement, puisque, selon elle, elle n'a pas reçu de soins de santé adéquats.

Vendredi, lors d'une cérémonie en mémoire de sa fille devant l'hôpital, Joyce Tapaquon a raconté sa fin tragique et douloureuse. La veille de son décès dans l'établissement, la jeune femme souffrait et n'avait pas eu accès à suffisamment de médications pour gérer sa douleur, affirme-t-elle.

Selon la Coalition contre le racisme de la Saskatchewan, celle aujourd'hui disparue a été escortée hors de l'hôpital Pasqua quelques mois avant son décès pour avoir proféré un message considéré comme menaçant envers le personnel. Elle n'a pas pu accéder à l'unité de soins palliatifs que lorsqu'elle est retournée à l'hôpital quelques mois plus tard, indique la Coalition.

La mère en deuil, Mme Tapaquon, dénonce également le manque de services cérémoniels pour les Autochtones en fin de vie à l'hôpital Pasqua.

Je veux que sa mémoire serve à quelque chose.

Joyce Tapaquon, mère d'une patiente décédée

Dans un communiqué, l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle soutient qu'elle offre des programmes de soins de fin de vie adaptés à la culture de ses patients. Elle s'est excusée de ne pas avoir rempli les attentes ou les besoins de la famille Tapaquon.

Selon la Coalition, la communication entre elle-même et l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle est rompue depuis quelques mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique