•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plateforme néo-démocrate: énergies vertes et programmes sociaux

Liz Hanson entouré de candidats

Les néo-démocrates ont lancé leur plateforme sur le thème du changement.

Photo : Radio-Canada/Steve Hossack

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique a lancé sa plateforme électorale au Centre des arts du Yukon, un édifice construit sous un gouvernement néo-démocrate, a rappelé d'entrée de jeu la leader dans son discours. Liz Hanson promet un changement dans le style de gouvernance et plus de transparence.

Le document propose un changement économique en misant sur les énergies renouvelables, avec un fonds d'investissement vert de 50 millions de dollars sur cinq ans et la création d'emplois spécialisés dans le domaine. La leader a également mis en exergue la promesse de meilleures relations avec les Premières Nations, les municipalités et les groupes d'intérêt.

Le parti est par ailleurs le seul à avoir traduit le document en français, qui sera disponible et en ligne samedi, promet le NPD.

Consultez la section spéciale Élections Yukon 2016

« De grandes idées »

La leader Liz Hanson a répété que les idées du Parti néo-démocrate étaient grandes et nouvelles, ce qui contraste avec ses adversaires, qui, dit-elle, ne proposent pas des mesures qui changeront le territoire. 

Nous allons retirer "le gros argent" de la politique. Nous allons apporter au gouvernement plus de transparence et serons plus redevables. Nous honorerons nos relations avec les Premières Nations. Nous allons protéger le bassin de la Peel. Nous allons bannir la fracturation hydraulique de façon à empêcher notre eau d'être empoisonnée. 

Liz Hanson, leader du NPD

Questionnée par la presse sur les capacités du parti à pouvoir financer ces promesses, la leader affirme qu'il s'agit de promesses réalistes qu'il faudra prioriser. Plusieurs promesses seront par ailleurs des crédits d'impôt, ajoute-t-elle, plutôt que des investissements d'argent.

Le parti a promis la gratuité scolaire pour les Yukonnais qui fréquentent le Collège du Yukon pour une première année. Il propose également des crédits d'impôt équivalent aux frais de scolarité pour les Yukonnais qui reviennent travailler au territoire après des études en médecine ou en soins infirmiers.

Parmi les autres promesses : augmenter le salaire horaire minimum à 15 $, réduire les impôts des moins bien nantis et augmenter ceux des plus riches.

document de la plateformeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le document des néo-démocrates détaille les initiatives promises pour le Yukon à commencer par une transition vers l'énergie verte.

Photo : Radio-Canada/Steve Hossack

Les néo-démocrates proposent par ailleurs de moderniser la loi minière de façon à mettre un terme aux conflits, et compléter les processus d'aménagement du territoire en partenariat avec les Premières Nations, le fédéral et les partis prenantes.

« Après 14 ans de gouvernements sous le Parti du Yukon, les Yukonnais sont prêts pour du changement, mais plus qu'un simple gouvernement différent, ils veulent un meilleur gouvernement », conclut Liz Hanson.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique