•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 choses étonnantes à savoir sur la route 11

Photo des statues d'orignaux et de loups à Hearst

Statues d'orignaux et de loups à Hearst

Photo : Mathieu Allard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Du 31 octobre au 4 novembre, l'animatrice du 15-30 Ontario, Elizabeth Ryan, sillonne la route 11 pour vous faire découvrir des histoires, des souvenirs et des témoignages.

Une attention toute particulière est accordée à la jeunesse franco-ontarienne, qui représente le coeur et l'avenir de nos communautés.

Voici quelques faits étonnants sur le corridor de la 11, l'une des perles de l'Ontario français!

1. De grands monuments représentent un élément distinctif de l'identité de chacune de nos communautés.

Photo de la statue d'une vache à New LiskeardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La vache de New Liskeard

Photo : Mathieu Allard / Radio Canada

Une vache à New Liskeard, un bison à Earlton, une marmotte à Fauquier, un doré à Opasatika, des orignaux et une meute de loups à Hearst... Mais aussi un géant à Iroquois Falls, une soucoupe volante à Moonbeam et un dinosaure à Mattice.

Photo d'une statue de bisonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Statue de bison

Photo : Mathieu Allard / Radio Canada

2. La gastronomie du Nord a de quoi surprendre : les restaurateurs chinois servent du pain rôti avec leurs mets lorsque l'on commande dans un restaurant du corridor de la route 11. Les plus célèbres sont ceux de chez King, à Hearst.

Il n'est même pas nécessaire de les commander, ils font partie du repas! La raison n'en est pas claire, mais certains disent que c'était à l'origine pour offrir un repas plus copieux aux bûcherons.

Photo d'une statue d'un bucheronAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Statue d'un bucheron sur la route 11 en Onrario

Photo : Mathieu Allard / Radio Canada

3. Les communautés du corridor de la route 11 sont dynamiques, mais quelques-unes d'entre elles n'ont pas résisté à l'épreuve du temps. On croise donc quelques villages fantômes.

Les plus vieux se souviendront du village des Japonais à Crow Creek, près d'Opasatika, et de celui des Slovaques, à Bradlo, au sud de Hearst.

Panneau d'entrée de la ville de KapuskasingAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Panneau d'entrée de la ville de Kapuskasing

Photo : Mathieu Allard / Radio Canada

4. Kapuskasing, qui signifie « courbe dans la rivière » en langue crie, est la première ville dont l'aménagement a été planifié par le gouvernement provincial.

Elle a été créée en s'inspirant des mouvements d'urbanisme « City Beautiful » et « Garden City » (ou cité-jardin) qui mettent l'accent sur l'harmonie architecturale ainsi que sur l'aménagement de parcs et d'espaces verts.

Son artère commerciale est bâtie en rond-point, à l'européenne. C'est pour toutes ces raisons que l'on surnomme Kapuskasing « la ville modèle du Nord ».

Photo d'un chevalement d’extractionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chevalement d’extraction

Photo : Mathieu Allard

5. L'histoire de la route 11 est aussi celle de ses femmes. Nombreuses sont les femmes qui ont marqué l'histoire du Nord de l'Ontario et c'est ce que l'auteure Jeannine Ouellette a voulu mettre en valeur dans son blogue Les femmes de la route 11: les Elles du Nord (Nouvelle fenêtre).

Jeannine Ouellette s'intéresse à la place des femmes dans l'histoire et à l'héritage qu'elles transmettent aux générations futures. Les « Elles du Nord  (Nouvelle fenêtre) » ont également leur page Facebook sur laquelle on célèbre leurs réalisations de 1880 à nos jours!

On y apprend par exemple qu'Helen Elizabeth Ryan, la première femme médecin dans le Nord de l'Ontario, s'est établie à Sudbury en 1901.

Photo d'une statue d'ours blanc à CochraneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Statue d'un ours blanc à Cochrane

Photo : Mathieu Allard

Suivre la tournée d'Elizabeth Ryan sur la route 11, c'est ici!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario