•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario investit dans la construction d'écoles de langue française

Indira Naidoo-Harris, députée de la circonsciption de Halton

Indira Naidoo-Harris, députée de la circonsciption de Halton

Photo : Radio-Canada/Philippe de Montigny

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Ontario a annoncé vendredi qu'il compte investir plus de 56 millions de dollars pour la construction et l'agrandissement de plusieurs écoles de langue française dans la province, dont deux à Milton, au nord-ouest de Toronto.

« Nous avons écouté la communauté francophone, croyez-moi », a affirmé la députée de la circonscription de Halton et ministre associée de l'Éducation, Indira Naidoo-Harris lors d'une conférence de presse vendredi.

Le gouvernement précise qu'une école élémentaire publique et une autre catholique seront construites et permettront d'accueillir respectivement 354 et 308 élèves francophones à Milton.

Les conseils scolaires satisfaits

Dans un communiqué, le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud se réjouit de la nouvelle et précise que la nouvelle école catholique de langue française à Milton, au coût de 8,4 millions de dollars, offrira aussi 39 places en garderie.

L'organisme ajoute avoir déjà fait l'acquisition d'un terrain situé au coin de la promenade Ferguson et de l'avenue Louis Saint-Laurent à Milton en mars 2015 pour y construire la nouvelle école qui pourrait ouvrir en septembre 2019.

Le Conseil scolaire Viamonde affirme dans un communiqué que l'octroi de 10 millions de dollars de la part du ministère de l'Éducation lui permettra de construire sa première école élémentaire à Milton.

« Viamonde souhaitait depuis longtemps s'établir à Milton afin d'offrir un enseignement laïque aux familles ayant droit à l'éducation de langue française », dit le conseil qui ajoute que la nouvelle école qui accueillera aussi une garderie et un programme de soutien à l'enfance et à la famille pourrait ouvrir d'ici deux à trois ans.

 

Investissements dans sept autres projets :

  • Bowmanville : achat de l'ancienne Ontario Street Public School qui pourra accueillir 210 élèves francophones de l'élémentaire.
  • Hanmer : nouvelle école élémentaire de langue française pouvant accueillir 567 élèves.
  • Ottawa : nouveau gymnase et agrandissement afin de pouvoir accueillir 210 élèves à l'École secondaire publique De La Salle, pour alléger les pressions exercées sur la capacité d'accueil des autres écoles de la ville. Nouvelle école secondaire de langue française pouvant accueillir 404 élèves, pour répondre aux besoins des élèves du secondaire du conseil scolaire à Barrhaven/Riverside Sud.
  • Sudbury : conversion du Centre éducatif du Conseil scolaire public du Grand Nord de l'Ontario en une école alternative et pour adultes, afin de pouvoir y accueillir les élèves de l'École secondaire Cap sur l'Avenir.
  • Wendover : déménagement de six modules de salles de classe de l'École secondaire catholique régionale de Hawkesbury à l'École élémentaire catholique Saint-Joseph, pour alléger les pressions exercées sur la capacité d'accueil des autres écoles de Wendover.
  • Woodstock : agrandissement pouvant accueillir 184 élèves à l'École élémentaire catholique Sainte-Marguerite-Bourgeoys et à l'École secondaire catholique Notre-Dame, pour alléger les pressions exercées sur la capacité d'accueil des autres écoles de la ville.

    Source : ministère de l'Éducation de l'Ontario

Ontario

Éducation