•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de la grève au Vieux-Port de Montréal

Des syndiqués du Vieux-Port de Montréal qui manifestent devant le parlement à Ottawa pour réclamer de meilleures conditions de travail
Des syndiqués du Vieux-Port de Montréal qui manifestent devant le parlement à Ottawa pour réclamer de meilleures conditions de travail Photo: La Presse canadienne / Justin Tang
Radio-Canada

Les quelque 300 membres du Syndicat des employés du Vieux-Port de Montréal (SEVPM) ont approuvé à 52 % la nouvelle entente de principe conclue entre leur syndicat et la Société du Vieux-Port.

Une dizaine d'employés saisonniers ont toutefois rejeté l'entente et demeurent théoriquement en grève. Ceux-ci « travailleraient normalement aux opérations de la patinoire en saison hivernale », selon le communiqué de la Société du Vieux-Port, qui affirme être en train d'évaluer l'impact de leur décision sur les activités.

Quant au Centre des sciences, sa réouverture devrait se faire « progressivement ».

Ce que prévoit l'entente de principe approuvée :

  • Augmentations salariales de 12 % sur 5 ans;
  • Indexation des structures salariales de 1 % par an;
  • Bonification des congés pour les employés à temps partiel;
  • Mise en place d'un comité paritaire en partenariat avec le syndicat afin d'analyser la rémunération globale des emplois syndiqués par rapport au marché.

Les syndiqués avaient rejeté, lors d'un « vote très serré », l'entente de principe conclue le 3 octobre dernier, allant à l'encontre de la recommandation de leur exécutif.

Les 279 employés étaient en grève depuis le 27 mai dernier, suspendant ainsi les activités du Centre des sciences, de la plage de l'Horloge et du port L'Escale.

Négociation du salaire

Les revendications salariales étaient au coeur de cette crise. Le syndicat réclamait un salaire minimum de 15 $ l'heure pour ses membres, qui comprennent notamment des préposés à la billetterie, au stationnement et à l'entretien, ainsi que des vendeurs et des agents de sécurité.

Le syndicat affirmait que 50 % des employés sont payés en dessous de 15 $ l'heure, ce qui a été démenti par la Société du Vieux-Port qui avançait plutôt un pourcentage de 38 %.

La convention collective des employés était échue depuis le 31 mars dernier et les négociations avaient commencé le 17 février.

Avec les informations de Bruno Coulombe

Société