•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De plus en plus de chutes chez les personnes âgées

Un femme prend les mains d'une personne âgée

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les personnes âgées tombent plus souvent dans le Nord de l'Ontario qu'ailleurs en province. Selon le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) du Nord-Est, environ 19 aînés du Nord de la province se rendent chaque jour à l'urgence en raison d'une chute.

Un texte de Natacha LavigneTwitterCourriel

Lisette Barriault fait partie de ces personnes qui ont dû se faire soigner après une mauvaise chute.

Par une journée froide de janvier, elle sortait de l'autobus, accompagnée de sa mère dont elle prenait soin, lorsqu'elle est tombée dans un trou obstrué par la neige. Depuis, la septuagénaire a beaucoup de difficulté à se déplacer et craint que cela n'arrive à nouveau. Elle dit avoir rapidement vieilli depuis l'an passé. 

« Je n'ai jamais rien eu avec mes jambes. J'ai tout le temps marché, j'étais active et courais partout. J'aidais tout le monde et asteure je ne suis plus capable », soupire-t-elle.

Lisette Barriault, sudburoise de 70 ans
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lisette Barriault, sudburoise de 70 ans

Photo : Lisa-Marie Fleurent

Trottoirs suffisamment déneigés?

La Sudburoise croit que sa chute et celles de nombreuses autres personnes sont causées par la mauvaise qualité du déneigement, géré par la Ville.

« Les trottoirs ne sont pas entretenus comme avant. On se lève le matin et il y a de la neige jusqu'aux genoux sur la moitié des trottoirs, on n'est pas capable de marcher et prendre l'autobus. »

— Une citation de  Lisette Barriault

« Je ne suis pas la seule qui est tombée. C'est arrivé à bien du monde », déplore Mme Barriault qui va même jusqu'à dire que, si les conditions ne changent pas, elle ne sortira pas de chez elle à l'hiver prochain, de peur de se blesser à nouveau.

Selon un rapport d'octobre 2016, 25 % des trottoirs de la Ville de Sudbury ne sont pas déblayés, ce qui équivaut à 115 km. Ces bordures non déneigées sont dispersées partout dans la municipalité.

Présentement, les chasse-neige de la Ville ont ordre de déneiger ou de mettre du sable sur les trottoirs lorsqu'il y a une accumulation de neige ou de glace équivalent à 8 cm.

Chutes prévisibles et évitables

La neige n'est toutefois pas la seule cause de ces chutes. La moitié des chutes surviennent dans les domiciles des personnes âgées.

Pour contrer ce phénomène, le RLISS du Nord-Est a organisé une conférence regroupant des centaines de représentants communautaires et de la santé. Le but est de développer une stratégie nationale pour inciter les aînés à rester actifs et autonomes, et les aider à rester sur leurs pieds.

Les 9 étapes à suivre afin d'éviter les chutes: Soyez actif, Gérez vos médicaments, Gérez votre santé, Améliorez votre équilibre, Marchez la tête haute, Prenez soin de vos pieds et mettez des souliers sûrs, Vérifiez régulièrement votre vue et votre ouïe, Mangez bien, vivez bien, Repérez, enlevez et signalez les dangers.

Sur mobile, voir l'infographie dans une autre fenêtre (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !