•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ambassadeur de France cherche à séduire les entrepreneurs à Vancouver

L'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, lors de son passage à Vancouver

L'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, lors de son passage à Vancouver

Photo : Daniel Beauparlant/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Lors de son passage à Vancouver, l'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, a présenté les avantages économiques à investir dans son pays. Les secteurs du numérique, des économies vertes et des biotechnologies ont été présentés comme pouvant profiter au Canada.

M. Chapuis a notamment souligné mercredi le rôle d'intermédiaire que la France peut jouer pour pénétrer le marché africain : « À un moment donné où le Canada regarde de plus en plus ses opportunités économiques en Afrique, le fait de travailler avec des Français en français est un bon moyen [de le faire]. »

De 10 à 15 % des investissements du Canada en France proviennent de la Colombie-Britannique.

L'ambassadeur s'est aussi montré confiant quant à la ratification de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne dont l'avancée est fortement ralentie par la politique interne de la Belgique.

Mercredi, M. Chapuis aura rencontré le ministre de l'Environnement de la Colombie-Britannique et des élèves chinois à l'Alliance française. Il se sera aussi rendu auprès de la Chambre de commerce francophone de Vancouver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !