•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des votes par procuration offerts par les libéraux pour des personnes vulnérables

pancarte de la candidate libérale Tamara Goeppel

Le compté de Whitehorse Centre comprend le centre-ville de Whitehorse.

Photo : Radio-Canada/Claudiane Samson

Radio-Canada

Élections Yukon regarde de plus près des allégations voulant que des résidents du centre-ville de Whitehorse aient été approchés par le Parti libéral du Yukon pour voter par procuration pour des personnes vulnérables.

Bruce Dent, qui affirme ne pas s'être ouvertement affiché pour un parti ou un autre, a été approché le week-end dernier par la candidate du Parti libéral, Tamara Goeppel.

Tamara Goeppel est venue me voir et m'a demandé de voter [par procuration] pour quelqu'un qui serait censé ne pas être disponible. On m'a expliqué que cette personne était intimidée, qu'elle ne voulait pas voter parce qu'elle ne se sentait pas en sécurité.

Bruce Dent, électeur

M. Dent dit se poser des questions sur cette démarche.

La candidate Tamara Goeppel et son directeur de campagne, Fritz Fink, affirment avoir offert, de bonne foi, l'option d'un vote par procuration à une dizaine de personnes vulnérables qui ont donné comme adresse celle du refuge pour sans-abri de l'Armée du Salut. La candidate explique que ces électeurs lui ont affirmé ignorer où ils se trouveraient dans les prochains jours.

Une raison valide pour un vote par procuration est de ne pas se trouver sur le territoire et, au cours des conversations que j'ai eues avec ces gens, ils m'ont dit : "On sera peut-être à Dease Lake [NDLR: en Colombie-Britannique], on ne sait pas. On pourrait se trouver au fond du fleuve."

Tamara Goepple, candidate Whitehorse-Centre

Tamara Goeppel se défend également en disant qu'une de ces personnes vulnérables lui a dit qu'elle se sentait comme « n'étant pas du territoire », car elle est « invisible » aux yeux de la société. 

Bruce Dent a communiqué avec le bureau d'Élections Yukon, qui a documenté les déclarations sans encore ouvrir une enquête formelle.

Le directeur général adjoint des élections, Dave Wilkie, affirme toutefois que les règles en matière de vote par procuration sont claires : « Les règles établissent que les votes par procuration servent des électeurs qui seront à l'extérieur du territoire le jour du vote par anticipation ou le jour du scrutin général seulement. »

Consultez la section spéciale Élections Yukon 2016

Colombie-Britannique et Yukon

Politique