•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les maires et les conseillers municipaux élus devront prêter serment

Un nouveau formulaire de serment sera utilisé lors des élections municipales de mercredi.

Un nouveau formulaire de serment sera utilisé lors des élections municipales de mercredi.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Saskatchewanais se rendent aux urnes mercredi pour voter aux élections municipales et scolaires. Les maires, les conseillers municipaux ainsi que les préfets qui seront élus à la suite de cette journée d'élections devront signer un serment d'entrée en fonction.

Le serment a été créé par le gouvernement saskatchewanais, notamment pour éviter des conflits d'intérêts associés aux fonctions d'élus au sein des conseils municipaux. Le gouvernement donne comme exemple les soupçons de corruption à la municipalité rurale de Sherwood pour expliquer cette nouvelle démarche.

Avec cette assermentation, les élus de mercredi vont prêter serment qu'ils ne recevront pas d'argent, de récompenses, de promesses d'argent ou de récompenses associés à des pratiques corrompues.

Un code d'éthique entra également en vigueur mercredi. Ce dernier inclut une section sur l'intimidation et l'utilisation d'un langage de nature à discréditer d'autres personnes ou groupes.

Le Conseil scolaire fransaskois a son code d'éthique

Les conseillers scolaires qui seront élus mercredi à la suite des élections scolaires du Conseil scolaire fransaskois (CSF) devront suivre le code d'éthique de l'Association des conseils scolaires de la Saskatchewan.

Il comprend notamment la condition suivante :

Je ne dois pas utiliser mon poste pour favoriser mes intérêts personnels ou ceux de toute autre
personne, sauf les intérêts de la division scolaire, et je résiste à toute pression externe à l'utiliser
ainsi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !