•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« 30 en bas de 30 » : Marianne Mathis et la volonté de changer le monde à petite échelle

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Marianne Mathis

Marianne Mathis

Photo : Radio-Canada/Marie-Claude Julie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Géographe de profession et jeune maman de Trois-Rivières, Marianne Mathis prône un développement durable du territoire et s'implique pour une meilleure qualité de vie sur la scène locale. 

« Qu'est-ce que je peux faire localement pour changer les choses, à l'échelle de mon quartier, de ma ville? » C'est la question qui guide les actions de la femme de 30 ans.

« Depuis 15 ans, on a donné accès aux rives. Depuis 30 ans, on aménage de façon intelligente les pistes cyclables pour donner de la place aux piétons et aux cyclistes », énumère-t-elle. Selon elle, il s'agit d'exemples à suivre en matière d'aménagement du territoire.

Marianne Mathis est également très attirée par le monde politique. C'est d'ailleurs elle qui a assuré les communications de la nouvelle mairesse de Nicolet Geneviève Dubois ces derniers mois.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !