•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« La grippe peut vous tuer », rappellent les autorités médicales 

une seringue pour un vaccin contre la grippe
La province espère qu'au moins 35 % des Albertains se feront vacciner cette année. Photo: Richard Marion/Radio-Canada
Radio-Canada

La campagne de vaccination contre la grippe a commencé lundi en Alberta. Les autorités médicales distribuent 1,6 million de doses de vaccin gratuitement et espèrent qu'au moins 35 % des Albertains vont en profiter.

Un texte de Camille FeireisenTwitterCourriel

Le vaccin, qui est offert gratuitement à tous les Albertains âgés de plus de six mois, est disponible dans les pharmacies et les cliniques de la province.

L'an passé quelque 1,1 million d'Albertains se sont fait vacciner. Services de santé Alberta espère augmenter le le taux de vaccination cette année, surtout que le virus de la grippe s'est manifesté plus tôt qu'à l'habitude : déjà 59 cas ont été confirmés depuis le 1er septembre et 25 personnes ont été hospitalisées depuis le mois d'août. 

Pour réduire les risques, il faut miser sur une prévention rapide, car chaque année le virus change, explique la ministre adjointe de la Santé, Brandy Payne.

Plus les Albertains sont vaccinés tôt, moins ils courent de risques d'attraper la grippe, car il faut deux semaines pour que le vaccin prenne effet.

Brandy Payne, ministre adjointe de la Santé
brandy-payne-vaccinLa ministre adjointe de la Santé, Brandy Payne, se fait vacciner contre la grippe. Photo : Richard Marion/Radio-Canada

Le vaccin intranasal continuera d'être offert

Comme l'Ontario et le Québec, l'Alberta offrira cette année encore le vaccin intranasal contre l'influenza aux enfants, même si les États-Unis ont décidé de ne plus l'utiliser après avoir estimé que le taux d'efficacité était seulement de 3 % l'hiver dernier. Un constat qui n'est pas partagé par les chercheurs canadiens, selon Brandy Payne.

« Les chercheurs canadiens ont trouvé que ce vaccin en vaporisateur était efficace pour les enfants âgés de 2 à 17 ans. Les parents auront toutefois le choix entre la seringue ou le vaporisateur », rappelle Brandy Payne.

Les enfants de moins de quatre ans, les adolescents et les adultes âgés de 35 à 55 ans ont été les plus touchés l'an passé selon un rapport de Santé Alberta.

Un vaccin contre la pneumonie

le docteur Christopher Sikora avec sa fillette pour se faire vaccinerDr. Christopher Sikora est venu avec sa famille pour se faire vacciner contre la grippe. Ici, sa fillette reçoit son vaccin. Photo : Richard Marion/Radio-Canada

Dans certaines cliniques de Services de santé Alberta, il sera également possible pour les adultes de plus de 65 ans de se faire vacciner contre la pneumonie. Ces vaccins ne sont pas gratuits, mais peuvent être remboursés par les assurances de santé des patients à risque.

La grippe peut causer des insuffisances respiratoires et une pneumonie, qui cause le décès de certains patients.

Dr Christopher Sikora, médecin hygiéniste de l'Alberta

Le Dr Christopher Sikora rappelle que cette maladie demeure mortelle pour cerains adultes, d'où l'importance de faire plus de la prévention. Pour cela, les services ont été élargis pour améliorer l'accès à ce vaccin. « Il y a des vaccins dans les pharmacies, dans les cliniques de santé publique, chez les médecins et 80 % du personnel médical est déjà immunisé depuis deux semaines », ajoute-t-il. 

L'an passé 1600 Albertains ont été hospitalisés à cause de la grippe et 62 en sont morts.

Alberta

Santé publique