•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'acroyoga : une complicité physique et spirituelle

Acroyoga

Acroyoga

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Audrey Jordan est une passionnée d'exercice et adore relever des défis. En janvier dernier, elle a décidé de pousser ses limites en s'inscrivant à une classe d'Acroyoga, un croisement entre le yoga et l'acrobatie.

Un texte du Fureteur manitobain Denis ChamberlandTwitterCourriel

Contrairement au yoga traditionnel, l'acroyoga est une discipline qui se pratique en groupe et nécessite de la flexibilité, de la force physique et une bonne communication entre les participants.

En classe les gens travaillent souvent en équipes de trois : il y a la personne au sol, qui sert de base à la personne supportée, tandis que la troisième surveille et sert d'appui. C'est d'ailleurs l'aspect collectif et la recherche d'un nouveau défi physique qui a attiré Audrey Jordan vers l'acroyoga.

AcroyogaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Acroyoga

Photo : Radio-Canada

Au-delà des défis physiques, Audrey Jourdan croit que l'acroyoga est aussi un exercice de confiance, car il faut s'assurer que son partenaire n'a pas peur lorsqu'on le soulève, sinon il est impossible de réussir les poses. L'activité nécessite un travail d'équipe : les deux participants doivent apprendre à ressentir le déplacement d'un poids d'un endroit à un l'autre afin qu'il reste en équilibre.

« C’est toujours plus motivant quand on fait des choses avec quelqu’un d’autre, de réussir à atteindre une pose avec quelqu’un, ce n’est pas seulement toi, un défi seul ce n’est pas aussi stimulant. »

— Une citation de  Audrey Jordan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !