•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le silence aura soif, de Marie Clark

L'auteure Marie Clark
L'auteure Marie Clark Photo: Martine Doyon

Marie Clark (Nouvelle fenêtre) vit à Sutton. Elle écrit dans sa tête depuis qu'elle sait lire, et même avant, et fait partie des 20 auteurs en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada 2016.

Elle a publié quatre romans et un carnet d'écrivain mêlant prose et haïkus, qui l'a doucement, mais sûrement conduite à la poésie. Ses trois passions sont, dans le désordre : littérature, enseignement et nature. Elle enseigne la création littéraire à l'Université de Montréal et anime des ateliers d'écriture. Cet automne, elle a donné entre autres une série d'ateliers à l'Université du troisième âge de Sherbrooke, et a participé au Festival de haïku de Québec.

Les premières lignes 

Tu n'aimes pas être obligée
de dire ce que tu dis
vois
les fleurs ont recommencé
ce genre de truc
pour te trafiquer une tranquillité
tricotée dans un port
de plaisance
contre le tremblement
de l'être

Ce qu'en dit l'auteure

Le silence aura soif est « une réflexion sur la violence, la mienne, la nôtre, celle qui habite tout humain, avec pour toile de fond les attentats survenus à Paris en novembre 2015. »

Ce qu'en pensent nos lecteurs

« Des images très justes décrivant l'humain à ce moment précis de l'histoire [qui réussissent] à toucher la petite zone commune à tous. »
Sonia Cotten, lectrice 2016

Livres

Arts