•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des médailles de la Première Guerre mondiale vendues sur Internet retournent à Pubnico

Ces deux médailles de la Première Guerre mondiale ont été offertes à Lucien Eldridge d'Entremont.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux médailles de la Première Guerre mondiale, qui étaient en vente sur le site Internet eBay, ont été redonnées au village de Pubnico en Nouvelle-Écosse.

Cette retrouvaille a été possible grâce à un Américain, dont le passe-temps est de trouver à qui reviennent les décorations en circulation.

Le défunt propriétaire des deux médailles, Lucien Eldridge d'Entremont, était natif de la région acadienne du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Un long parcours

Tout a commencé grâce à l'outil de recherche Google, un peu de chance, puis un courriel.

Le message venait d'un américain de l'état de l'Oregon. Gary Wolf expliquait avoir acheté deux décorations militaires sur le site de vente en ligne eBay.

Le nom inscrit sur les contours est Lucien Eldridge d'Entremont.

Photo d'archive de Lucien Eldridge d'Entremont.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo d'archive de Lucien Eldridge d'Entremont.

Photo : Centre généalogique du Musée acadien de Pubnico

Ses recherches l'ont mené vers le Musée des Acadiens des Pubnicos, qui se trouve dans le village natal de l'ancien militaire.

La directrice du musée, Bernice d'Entremont, s'est alors tournée vers l'impressionnante base de données du centre d'archives et de recherches généalogique de Pubnico.

« Avec la généalogie du centre de recherche, son nom était là et on a trouvé qui était son père. Les dates étaient les bonnes et on voulait récupérer les médailles pour pouvoir les préserver dans le centre de recherche », explique Mme d'Entremont.

Un militaire de la Première Guerre mondiale

Ses recherches lui ont permis d'en apprendre plus sur ce militaire. Il avait été déployé en France lors de la Première Guerre mondiale.

À son retour en Nouvelle-Écosse, Lucien Eldrige d'Entremont a servi comme officier commandant au Collège Sainte-Anne. C'est lui qui entraînait les troupes étudiantes.

Autre découverte, il était le petit cousin du père Maurice LeBlanc, de Pubnico-Ouest. Ce dernier est venu célébrer le rapatriement des médailles.

Lucien Eldridge d'Entremont (à droite) en compagnie du père Maurice LeBlanc.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lucien Eldridge d'Entremont (à droite).

Photo : Centre généalogique du Musée acadien de Pubnico

Le musée a acheté les médailles au coût de 60 $, soit le prix auquel elles ont été achetées sur eBay.

Les médaillons sont ainsi sortis du circuit des collectionneurs.

« La position de la Légion, c'est que les médailles devraient être passées d'un à l'autre, d'un organisme à l'autre, d'un individu à l'autre, on voit mal de vendre des médailles, c'est mal vu », affirme le président de la filiale 66 de Pubnico-Ouest, Jean-Bernard d'Entremont.

Ces médailles ne seront plus jamais vendues. Elles ont trouvé une demeure permanente au Musée acadien de Pubnico.

À trois semaines du 11 novembre, c'est une aussi une façon de commémorer les nombreux militaires de la région qui ont servi pendant la Première Guerre mondiale.

D'après le reportage de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Histoire