•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Où change-t-on l'heure? La réponse en carte

Radio-Canada

Le Canada et les États-Unis passent à l'heure d'hiver dans la nuit du 5 au 6 novembre, comme l'ont fait le week-end dernier plusieurs pays européens. Cette tradition annuelle n'existe pourtant pas partout dans le monde. État des lieux.

Un texte de Laurence NiosiTwitterCourriel

En effet, quelque 120 pays n'ont pas recours à cette pratique ou l'ont abandonnée.

Généralement, les pays qui l'appliquent ont des variations saisonnières de luminosité importantes. C'est le cas de pays situés autant dans l'hémisphère Nord (États-Unis, Canada, la plupart des pays d'Europe) que dans l'hémisphère Sud (l'Australie, la Namibie ou l'Uruguay).

Carte du changement d'heure de le monde .Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte du changement d'heure de le monde

Photo : Radio-Canada

La version originale de ce document a été modifiée. Pour des raisons techniques, la version interactive de la carte n'est plus disponible.


En revanche, dans les pays qui se trouvent près de l'équateur, la durée du jour évolue peu.

« L'équateur passe en plein milieu de l'Amérique du Sud, c'est pour ça qu'elle est moins affectée [par l'évolution du jour]. Même l'Argentine se situe bien plus près de l'équateur que nous », souligne Joseph De Koninck, professeur à l'École de psychologie de l'Université d'Ottawa.

Le spécialiste du sommeil est d'avis que le changement d'heure est néfaste, autant dans l'hémisphère Sud que Nord. Cette pratique « engendre chez beaucoup de personnes des perturbations dans leur sommeil, dans leur fonctionnement, dans leur rythme biologique », estime M. De Koninck.

En outre, certains arguments évoqués pour justifier son instauration, comme l'économie d'électricité, ne fonctionnent plus, selon lui. « Avec l'air climatisé qui fonctionne plus longtemps, car la période d'ensoleillement est plus longue, ça coûte plus cher d'électricité », dit-il.

Ceux qui n'en veulent plus

Pour certaines de ces raisons, de nombreux pays ont carrément décidé d'abandonner le changement d'horaire, comme l'Inde, l'Argentine ou l'Égypte.

En 2011, le gouvernement russe a mis fin au changement d'heure et a instauré l'horaire d'été de façon permanente, soit avec une heure d'avance, estimant que la pratique était dommageable pour le rythme biologique.

Ce changement était toutefois peu populaire auprès des populations du nord du pays, où les matins étaient sombres plus longtemps. Des problèmes de santé et de stress, de même qu'une hausse des accidents de voiture, ont été remarqués.

Au Canada, le changement d'heure a été uniformisé en mars 1963. Sauf que la Saskatchewan a choisi trois ans plus tard d'adopter l'heure normale du Centre à longueur d'année, et cette décision tient toujours aujourd'hui.

En 2011, le gouvernement de Brad Wall a suggéré de tenir un référendum sur la question, mais il a laissé tomber l'idée après qu'un sondage a montré qu'une majorité de Saskatchewanais ne voulaient pas de changement.

L'Allemagne a été le premier pays à appliquer la règle du changement d'heure, en 1916, suivie de l'Angleterre la même année. La France a emboîté le pas un peu plus tard, mais le changement d'heure a été annulé sous l'occupation allemande. Il a été réinstauré en 1976.

Avec la collaboration de Marie-Ève Maheu

International